180 secondes pour une thèse: pari réussi

180 secondes pour une thèse: pari réussi

Les 6 candidats du concours Ma thèse en 180 secondes ont brillamment relevé le défi. Les participants ont amené le public à se plonger dans des domaines aussi variés que l’examen des fonds marins, l’analyse théologique de l’amour, la neurobiologie, la physique théorique ou les relations de bon voisinage en Grèce antique.

Trois d’entre eux se rendront à la finale genevoise le 18 mai. Le troisième prix, Stefan Constantinescu, est issu de la Faculté de théologie, tandis Federica Filice et Alessandro Bilella – également prix du public – étudient à la Faculté des sciences.

__________

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *