Historique

Inaugurée en 1942 à Fribourg par le Père Wilhelm Schmidt, co-fondateur de l’école de Vienne, la Chaire d’ethnologie est la plus ancienne de Suisse. La Chaire d’ethnologie a été tenue par les Pères missionnaires de la Société du Verbe Divin. Le dernier a été le Père Hugo Huber, africaniste, qui sera à la tête de la Chaire de 1960 à 1989.

 

Nommé en 1989, le Prof. Christian Giordano est le premier professeur d’ethnologie à l’université de Fribourg à n’être ni missionnaire ni prêtre. Avec lui, cette Chaire d’ethnologie prend une nouvelle orientation. Elle sera renommée « Anthropologie sociale » en 2002 afin de  refléter les perspectives actuelles de l’enseignement. Il a fortement contribué au développement et à l’ouverture de la chaire en intégrant d’autres domaines, de nouvelles perspectives et aires culturelles. Jusqu’à son départ à la retraite en 2016, le Prof. Giordano a su renforcer la place de l’anthropologie à l’Université de Fribourg et lui donner une notoriété dans le domaine des études de l’Europe orientale et centrale.

 

Depuis 2004, avec la collaboration avec  les Prof. Véronique Pache et François Ruegg, l’enseignement et la recherche s’ouvrent à de nouveaux horizons. Les principaux domaines d’études d’anthropologie sociale à Fribourg sont consacrés à l’anthropologie politique, économique et religieuse. Le point commun des approches et, par conséquent, des programmes est celui de l’interculturalité sous ses diverses formes et aux différents niveaux auxquels elle se manifeste : nation, ethnies, castes, minorités, famille, religions, etc.

Entre 1989 et 2016, les principales aires d’intérêt et de compétences ont été l’Europe, notamment du sud, du centre et de l’est, et l’Asie, principalement l’Asie du sud (Inde) et du sud-est (Malaisie).

 

La restructuration du département des Sciences Sociales modifie la géographie des unités disciplinaires et permet ainsi à l’anthropologie sociale de développer des synergies et des collaborations avec les différentes disciplines des sciences sociales, notamment la sociologie, la science politique et les sciences des religions.

Avec les départs à la retraite du Prof. Ruegg en 2015 et  du Prof. Giordano en 2016 une étape du développement de l’anthropologie sociale à Fribourg se ferme, pour laisser place à une nouvelle ère. En 2017 les Prof. Olaf Zenker et David Bozzini sont nommés professeurs d’anthropologie sociale. Ils intègrent l’équipe en donnant une nouvelle dynamique à l’Anthropologie sociale. Tout en apportant de thématiques nouvelles (cybersécurité, ethnographie digitale) et de nouvelles régions géographiques (Afrique du Sud, Erythrée, Irlande), ils continuent les approches traditionnelles de l’anthropologie politique et juridique à Fribourg.