Préserver les espèces rares et menacées

La conservation des plantes menacées d'extinction au niveau national et international est l'une des principales missions menées par le Jardin botanique de Fribourg. Cet engagement pour la préservation de la flore rare et emblématique de Suisse lui a permis de devenir un véritable pôle de compétence dans les activités de sauvegarde, de suivi et de réintroduction de populations végétales en déclin. Le Jardin botanique de l'Université de Fribourg collabore étroitement avec le Service des forêts et de la nature (SFN) du canton de Fribourg ainsi que le Centre national de données et d'informations sur la flore de Suisse (Info Flora).

Au niveau international, le Jardin botanique de l'Université de Fribourg s’oriente dans l’étude et la conservation d’espèces d’arbres rares et menacés. Son groupe de recherche en dendrologie se spécialise notamment sur l’étude d’arbres reliques de l’ère du Tertiaire.

Réintroduction de Eryngium alpinum

La flore fribourgeoise : un patrimoine précieux

Le canton de Fribourg présente une grande diversité de paysages et d'habitats sur l'ensemble de son territoire. On rencontre ainsi une flore riche et variée dans les milieux naturels du Plateau, des berges du lac de Neuchâtel et des Préalpes fribourgeoises.

Concernant les espèces les plus menacées, le Jardin botanique de Fribourg élabore des plans de sauvegarde spécifiques en partenariat avec la Coordination régionale pour la protection de la flore.

Plusieurs espèces proches de la disparition ont déjà vu leurs effectifs renforcés grâce à la mise en œuvre de tels plans d’actions. Ce fut notamment le cas pour: Arenaria bernensis, Cochlearia pyrenaica, Dryopteris cristata, Liparis loeselii, Nuphar pumila, Scheuchzeria palustris et Veronica triphyllos.

Culture ex situ et réintroductions

Par le terme de culture ex situ, on entend la culture d'espèces en dehors de leur environnement naturel. Cette méthode, suivie d’une réintroduction dans un habitat naturel, constitue une mesure très efficace permettant de prévenir l’extinction d’une espèce ciblée. Idéalement, la protection des populations naturelles (populations in situ) et conservation ex situ constituent des démarches complémentaires. La culture ex situ d'espèces menacées semble particulièrement indiquée lorsqu'elle est le prélude à la réimplantation dans des sites appropriés, à l'intérieur du domaine historique de distribution.

Arenaria bernensis

Les Préalpes fribourgeoises possèdent une flore remarquable et parfois même unique. C’est le cas de la délicate sabline bernoise (Arenaria bernensis) qui ne se trouve que sur certaines crêtes du canton de Fribourg et de Berne.

Dryopteris cristata

Les frondes de cette étonnante fougère peuvent aisément dépasser 1 mètre de longueur. Le dryopteris à crêtes (Dryopteris cristata) se plait dans les marais tourbeux et les forêts marécageuses. Son aire de répartition a fortement régressé, à cause du drainage des zones marécageuses et de l'utilisation trop forte des tourbières.