Bourse ERC13.09.2017

2,5 millions d'euros pour percer les origines et le sens du jeu


La Professeure Véronique Dasen a décroché la plus prestigieuse bourse européenne pour mener une étude portant sur le jeu dans l’Antiquité classique. Une thématique passionnante qui pourrait éclairer de nombreuses pratiques actuelles. Cet ERC Grant de 2,5 millions d’euros lui permettra de poursuivre ses recherches durant 5 ans. Cette bourse signe également deux premières pour l’Université de Fribourg, puisque ce ERC Advanced Grant récompense une recherche en sciences humaines menée par une femme.

Aujourd’hui, le jeu occupe une place importante dans notre société. Il véhicule de nombreux enjeux tant sociaux, que psychologiques, pédagogiques ou de genre. Mais quelles sont les racines de ces pratiques? Leur a-t-on toujours accordé les mêmes valeurs? En comprendre les origines ainsi que la dynamique sociale et religieuse permettrait d’éclairer un pan de notre histoire culturelle. C’est l’objectif du projet «Locus Ludi: The Cultural Fabric of Play and Games in Classical Antiquity» que mènera Véronique Dasen, professeure en Sciences de l’Antiquité à l’Université de Fribourg, durant les cinq prochaines années. Les recherches débutent cet automne.

Comprendre le jeu et les enjeux
Le projet a pour but d’étudier le rôle social, identitaire et religieux du jeu dans le monde gréco-romain en se basant sur trois volets : premièrement une étude des sources écrites, en réunissant et publiant des textes inédits, en actualisant des traductions anciennes, sources de malentendus, et en éditant une anthologie exhaustive de textes, avec un lexique du vocabulaire ludique qui sera disponible en ligne. Ensuite, un travail archéologique de récolte du matériel ludique de différentes provenances, analysé en contexte. Enfin, un volet iconographique avec une étude des mises en scène du jeu et de sa dimension métaphorique. Il faudra pour cela mobiliser toutes les ressources d’un large réseau international et plonger au fond des réserves de nombreux musées et bibliothèques.

Le projet sera réalisé en collaboration avec Ulrich Schädler, directeur du Musée suisse du jeu et privat-docent à l’Université de Fribourg.

Ces différentes approches permettront non seulement de comprendre les pratiques ludiques et leurs enjeux dans l’Antiquité, mais aussi de jeter un nouvel éclairage sur notre approche actuelle de la question. A terme, tout ce matériel sera accessible au grand public – en particulier aux écoles et aux musées – notamment sous la forme d’un e-book avec des jeux antiques interactifs.

  • Site du projet
  • Le projet sera inauguré par une première rencontre internationale qui se tiendra à l’Université de Fribourg les 26 et 27 octobre 2017.
  • Un café scientifique sur la thématique du jeu sera également organisé le mercredi 13 décembre à 18h00 dans la salle du Nouveau Monde du bâtiment de l’Ancienne Gare. Ce sera l’occasion pour Véronique Dasen de discuter avec le public, ainsi qu’avec différents spécialistes du jeu.
  • Site de l’European Research Council