Symposium international 12.06.2018

Jeu excessif: science, indépendance et transparence


Du 27 au 29 juin se tiendra à Fribourg le 4e symposium sur l'addiction des jeux en ligne. Conférences, discussions et ateliers rythmeront ces trois jours de réflexion réunissant des chercheurs internationaux. 

Face aux interfaces électroniques conçues pour être addictives, et dans le contexte transnational d’Internet, l’addiction aux jeux d’argent, mais aussi d’autres conduites addictives dites « sans substances » représentent un défi toujours plus grand pour les politiques de santé et de prévention, ainsi que pour leur évaluation. Cette 4e édition aura donc pour fil rouge les systèmes de monitoring et les moyens d’aborder et de traiter plus précisément les liens d’intérêts des parties prenantes.

Ce symposium s’adresse à un public socio-sanitaire ainsi qu'aux professionnels exerçant dans le domaine de la prévention et de la clinique du jeu excessif et, plus généralement, dans celui des addictions comportementales. Mais il veut aussi toucher toute personne intéressée à ces problématiques et issue de disciplines connexes : professions juridiques et économiques, responsables politiques, professionnels de la prévention et de la santé publique, chercheurs dans le domaine du jeu excessif et des addictions, professionnels de l’industrie du jeu, etc.

Table ronde, posters, vidéos, stands et bien d'autres événements

Il se composera de sessions plénières, symposiums parallèles et ateliers, table ronde, communications orales, posters, matériel vidéo, et de stands. Les communications se feront dans les quatre langues de travail : français, allemand, italien et anglais. Les conférences principales bénéficieront d’une traduction simultanée.

Comme pour les éditions précédentes, le symposium est financé exclusivement par des fonds publics et académiques.

Le présent symposium fait suite aux journées intitulées « De la législation à l’action » et « Prévenir le jeu excessif dans une société addictive » organisées en 2005 et 2008 à l’Université de Lausanne ainsi que « Jeu excessif : connaître, prévenir, réduire les risques » organisée à Neuchâtel en 2014.