Protection de la maternité

 

Durant la grossesse, les modifications physiologiques font que la femme est plus sensible aux nuisancelaits et aux contraintes liées aux conditions et au milieu de travail.

Certains agents physiques, chimiques ou biologiques peuvent interférer avec le dévelop­pe­ment du fœtus et provoquer des avortements précoces ou des malformations.

Les femmes enceintes et les mères qui alent ont donc droit à une protection particulière destinée à protéger leur santé et celle de l’enfant à naître ou de l’enfant allaité.