Master Travail social et politiques sociales

Ce programme de Master vous permettra de développer une appréhension critique et scientifique des problèmes sociaux et sanitaires ainsi que les conditions de leur analyse raisonnée. Il vous préparera à l'élaboration de stratégies d'action adéquates et à la mise en œuvre de programmes d'intervention plus efficaces, en ayant un profil d'analystes-intervenant·e·s capable d’intégrer la complexité de la réalité sociale dans le champ des politiques sociales et sanitaires. Ce corps d'agents manque en effet cruellement dans un contexte où sont réinterrogés, diversement selon les cantons suisses, les politiques sociales et plus largement les mécanismes de la cohésion sociale. 

Les enseignements alternent des approches théoriques sociologiques et des apports empiriques présentés par des spécialistes de sphères diverses (politiques, administratives, professionnelles). La réalisation d’un mémoire de recherche constitue un moment fort des études. Pour compléter la formation, un stage d'une durée de trois mois (plein temps) permet un ancrage dans la réalité professionnelle de l'action sociale et sanitaire.

  • Plans d'études
  • Conditions d’admission

    L'admission dans le programme d'études approfondies Problèmes sociaux, politiques sociales et préventions des risques, se fait sans condition pour les titulaires d'un Bachelor en

    • Sciences de l'éducation,
    • Pédagogie curative et spécialisée,
    • Sciences des médias et de la communication,
    • Sciences politiques,
    • Anthropologie sociale et culturelle, ethnologie,
    • Science des religions,
    • Travail social et politiques sociales,
    • Sociologie.

    Les titulaires d'un Bachelor dans une branche d'études ne figurant pas dans la liste ci-dessus, par exemple les étudiant-e-s titulaires d'un Bachelor HES en travail social, sont admissibles moyennant un programme complémentaire parallèlement aux études de Master ou, éventuellement, selon les études suivies, un programme préalable aux études de Master.

  • Mémoire de recherche

    Le mémoire constitue un moment important de formation puisqu’il vous invite à une pratique personnelle de la recherche. Il couronne les études de Master en impliquant la mobilisation active des acquis antérieurs, épistémologiques, théoriques, méthodologiques… et en attestant d’une capacité de synthèse et de réflexion en situation.

    Vous aurez ainsi l’occasion de démontrer votre maîtrise d’un questionnement disciplinaire, en posant des hypothèses de travail, en mettant en œuvre la ou les méthodologies les plus adéquates, en analysant et en interprétant de manière appropriée les informations récoltées et les résultats obtenus, en les mettant en rapport avec un ou des cadres théoriques adéquats, en exposant et rédigeant correctement le contenu et les acquis de l'ensemble de sa démarche. Avec un maximum d’objectivité et de clarté, vous traiterez en profondeur un sujet selon une perspective bien déterminée, donnerez une explication du phénomène étudié et intègrerez les résultats obtenus aux cadres théoriques existants sur la question de recherche traitée.

     

  • Expérience professionnalisante

    Le stage de trois mois (plein temps) a pour objectif principal l'acquisition d'une sensibilisation pratique dans les sphères professionnelles du social et/ou de la santé publique. Il vous permettra de vous familiariser avec le monde du travail. Plus globalement, ce sera l’occasion pour vous d’opérationnaliser les connaissances acquises à l'Université, de conceptualiser vos expériences et des dispositifs de terrain ainsi que de développer vos capacités d'analyse et de gestion.

    Il vous offrira une ouverture concrète sur l'intervention sociale et sanitaire ainsi qu'une prise de contact direct avec la pratique professionnelle. Les activités du stage peuvent intégrer, par exemple, des analyses de données et de situations, des suivis et observations d'intervention, des diagnostics et évaluations et/ou l'élaboration d'outils d’analyse ou d’intervention, la gestion de projet, etc.