Découverte du royaume de la dynastie des Wodeyar

Découverte du royaume de la dynastie des Wodeyar

Plutôt que d’aller batifoler à la plage, 20 étudiants en master de l’Université de Fribourg ont préféré se lancer à la découverte des Indes mystérieuses. Objectif: apprivoiser les subtilités du monde des affaires dans la plus grande démocratie du monde. C’est au tour de Guillaume Rabago de nous raconter la suite de ce périple aussi édifiant qu’épuisant.

L’ancienne capitale du royaume de Mysore, réputée ville la plus propre d’Inde, nous ouvrit ses portes durant trois journées. Je ne peux commencer cet article sans mentionner l’incroyable accueil de la Myra Business School. En effet, l’excellent concert de musique indienne traditionnelle de la région de Karnataka, suivi d’une performance de chorégraphie traditionnelle exquise, nous a mis un peu de baume au cœur après les journées éreintantes des précédents jours. La Myra Business School nous a également offert des conférences de grande qualité, je pense notamment à celles des Dr. Shepherd (Cultural Management), Dr. Sudhindra Seshadri (Entrepreneurship in India) et Dr. Sudhendar Hanumantha Rao. Ces derniers nous ont apporté toute leur expertise, ainsi que leur expérience du marché indien.

Un campus impressionnant
Au-delà des aspects purement académiques, nous avions pu admirer deux mondes absolument sublimes! Premièrement, la visite du campus du Centre de formation de Mysore. Le mot «campus est peut-être mal choisi, et devrait être remplacé par «Univers Infosys». Successivement à l’obtention de leurs diplômes, les meilleurs étudiants d’Inde se retrouvent dans ce microcosme à huis clos, durant 6 mois de formation, afin d’intégrer les valeurs et la culture Infosys. En pénétrant au sein de cette enceinte, nous mesurons toute la détermination d’Infosys à procurer le meilleur environnement de travail pour ses futurs collaborateurs. Nous ne pouvons échapper à une claque visuelle considérable.

Bâtiments flambant neufs à l’architecture raffinée, complexes sportifs, cinéma, piscine etc… Bien que particulièrement tentant, peu d’étudiants deviendront des athlètes ou des experts de cinéma durant cette période, compte tenu de la charge de travail conséquente exigée d’Infosys à ses employés. En quittant le campus, nous réalisons l’opportunité qui nous a été donnée, d’avoir eu une vue de l’intérieur de la post-formation des élites indiennes. Impressionnant…

Une faune sauvage digne du livre de la jungle
Le second point culminant aura lieu en compagnie d’une faune moins instruite et un peu plus farouche que celle peuplant le campus Infosys. Départ 3h30 du matin pour une jungle touffue et resplendissante non loin de Mysore. Tout le groupe fut attentif au moindre mouvement, au moindre bruit. Chaque arbre, chaque buisson fut scruté avec insistance. Ce fut du moins le cas pour la première demi-heure de «chasse». La fatigue accumulée des derniers jours fit chuter notre concentration rapidement. Pas de tigre ni de léopard pour nous. Ce fut l’unique déception de cette journée splendide. L’absence des félins est-elle seulement le fruit de la malchance, ou le bruyant débriefing dans le bus de la soirée de la veille joua également un rôle? Nul ne peut le dire…

Cependant, nous avons pu nous consoler par l’observation d’une faune et d’une flore d’une richesse incroyable. Des gaurs, les plus grands des bovidés sauvages, dégageant une force et une puissance impressionnantes, des mangoustes intriguées par les 22 paires d’yeux qui les observaient, des paons sauvages majestueux, des faisans alertant les animaux aux alentours que des intrus se sont aventurés dans leurs habitats… La liste pourrait être bien plus longue…Peu de choses nous émurent autant que la complexe simplicité de la nature.

Le retour en bus s’effectua de nuit, dans un silence inaccoutumé. La fatigue gagna chacun de nous. Tout le groupe ayant à l’esprit que beaucoup restait encore à découvrir pour notre second séjour à Bangalore.

__________

  • Unifr Students in India – next week: Bangalore – Silicon Valley of India

Guillaume Rabago

Etudiant de 24 ans en Master in European Business, et avide de découvertes. Ce séjour restera longtemps gravé dans ma mémoire, non seulement pour la richesse culturelle et historique de ce pays, mais également pour ses habitants d’une amabilité et d’une gentillesse unique.

Les derniers articles par Guillaume Rabago (tout voir)

Author

Etudiant de 24 ans en Master in European Business, et avide de découvertes. Ce séjour restera longtemps gravé dans ma mémoire, non seulement pour la richesse culturelle et historique de ce pays, mais également pour ses habitants d’une amabilité et d’une gentillesse unique.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *