Revue de presse – août 2016

Revue de presse – août 2016

Même au mois d’août, les collaborateurs de l’Unifr parlent dans la presse.

«Que l’on s’en émeuve ou pas, cette disparition progressive et programmée du français à l’Université de Zurich traduit aussi une crise identitaire de la Suisse. Mais plus encore, elle prive des centaines d’étudiants de s’ouvrir à l’Europe. N’est-ce pas par la pratique des deux langues nationales les plus parlées au sein de l’Union européenne que les Suisses font preuve d’un esprit d’ouverture?»

Gilbert Casasus, professeur en Etudes européennes, La Liberté, 29.08.2016

__________

«Nur wer exakt weiss, wo sich der Fahrer in unmittelbarer Nähe aufhält oder dessen Telefonnummer bereits kennt, muss ihn vorgängig kontaktieren und dazu anhalten, sein Auto wegzuschaffen.»

Arnold Rusch, Professor am Institut für Schweizerisches und Internationales Baurecht, zu Falschparkierern, Tages-Anzeiger, 28.8.2016

__________

«En Suisse, les standards de recherche sur les animaux sont très élevés et la surveillance très stricte. Une interdiction conduirait à l’exportation des expérimentations dans des pays avec des conditions plus précaires pour les animaux.»

Gregor Rainer, professeur au Laboratoire de cognition visuelle, RTS, 19.30, 27.08.2016

__________

«Le pergélisol est constitué en Suisse de roches fines et de sédiments, qui sont maintenus ensemble par de la glace gelée. Or cette glace joue, en quelque sorte, le rôle de ciment en stabilisant les morceaux de roche. Avec le dégel, nous observons une augmentation des éboulements et des laves torrentielles qui, dans certains cas, menacent des villes et villages.»

Christian Hauck, professeur de géographie physique, La Tribune de Genève, 27.08.2016

__________

«Aujourd’hui, il nous semble incroyable que des femmes de 17 ans aient pu être internées dans les années 1960 encore, du simple fait de leur grossesse hors mariage.»

Anne-Françoise Praz, professeure au Domaine histoire contemporaine, La Liberté, 26.08.2016

__________

«Wenn die Leute einen Fernseher haben, am Abend die Füsse auf den Tisch legen und ein Bier trinken, wenn sie also – einfach gesagt – verbürgerlichen, dann ist es mit der Verbrüderung gegen den Staat gelaufen.»

Marcel Niggli, Professor für Strafrecht und Rechtsphilosophie, zum Identitätsproblem der Linken, WOZ, 25.8.2016

__________

«La tradition française, héritée d’Erasme, qui parle des jeux comme d’‹appâts séduisants›, voit dans le jeu une manipulation. On ne voit que la partie superficielle: c’est un jeu, donc ça va motiver les élèves.»

Eric Sanchez, professeur au Centre d’enseignement et de recherche, France 24, 25.08.2016

__________

«Le marché suisse du jeu vidéo a besoin d’innovation donc c’est toujours génial quand des Romands lancent quelque chose de novateur.»

Maurizio Rigamonti, Département d’informatique, Le Matin, 25.08.2016

__________

«La personne qui n’obtient pas la propriété de l’animal peut alors prétendre à une indemnité qui lui servira par exemple à acheter un autre compagnon à poils. [Par ailleurs], le juge a la possibilité de prévoir un droit de visite».

Christina Fountoulakis, professeure à la Chaire de droit civil I, à propos de la garde d’un animal domestique en cas de séparation, La Liberté, 23.08.2016

__________

«Die Fläche des Sees war noch nie so gross. Jedoch verringert sich die Höhe des maximal erreichbaren Seespiegels jedes Jahr ein wenig, da der Gletscher durch die Schmelze langsam absinkt. Gleichzeitig wiederum vergrössert sich parallel dazu das potenzielle Volumen.»

Dr. Matthias Huss, Glaziologe, zum Plaine-Morte-Gletscher, Berner Zeitung, 20.8.2016

__________

«La radicalisation ne se limite pas à des signes d’ostentation.»

Géraldine Casutt, Département de sciences des religions, RTS, 19.30, 19.08.2016

__________

«La burqa et le niqab sont presque devenus un outil politique, un objet de transgression. Une manière de revendiquer visiblement et publiquement sa foi. Sortir avec un voile intégral en France va susciter des réactions, et cela aura tendance à renforcer chez ces femmes le sentiment que la France est islamophobe.»

Géraldine Casutt, Département de sciences des religions, Le Temps, 20.08.2016

__________


«Ce serait tellement facile de faire bénéficier les petits enfants déjà de l’apport de la langue partenaire.»

Edmée Runtz-Christan, Maîtresse d’enseignement et de recherche au Centre d’enseignement et de recherche pour la formation à l’enseignement au secondaire (CERF), RTS la Première, Le Journal du matin, 19.08.2016

__________

«C’est une catastrophe! Nous formons des générations qui ne seront pas prêtes à faire face aux nouveaux défis de la société, et qui ne connaissent rien aux processus qui vont gouverner nos vies.»

Philippe Cudré-Mauroux, professeur au Département d’informatique, à propos de l’analphabétisation numérique des jeunes romands, L’Hebdo, 18.08.2016

__________


«La politique monétaire est impuissante désormais. On le voit dans la zone euro.»

Sergio Rossi, professeur à la Chaire de macroéconomie et d’économie monétaire, RTS La Première, Forum, 13.08.2016

__________

«La crédibilité d’un pays est mise à mal quand il annonce que certains accords ne seront plus appliqués.»

Astrid Epiney, professeure de droit européen, au sujet de l’initiative UDC «Le droit suisse au lieu de juges étrangers», Tribune de Genève, 11.08.2016

__________

«Beim Schreiben von Wörtern mit orthografischen Besonderheiten wie Dehnungen, Verdoppelungen oder <z> schnitten die Freiburger Kinder bereits ab der 2. Klasse signifikant schwächer ab als die deutschen.»

Erich Hartmann, Professor am Heilpädagogischen Institut und Departement für Heil- und Sonderpädagogik, zur Orthografie von Schweizer Schülern, Solothurner Zeitung, 10.8.2016

__________

«Zahlreiche Organismen haben Strukturen entwickelt, die Licht durch Interferenz reflektieren.»

Bodo Wilts, Senior Scientist am AMI, zum Schönheitsgeheimnis der Pfauenspinne, myScience.ch, 10.8.2016

__________


«Un dicton populaire japonais dit qu’on ne peut pas mentir avec les yeux, mais qu’on peut mentir avec la bouche.»

Roberto Caldara, professeur au Département de psychologie, RTS LA Première, CQFD, 09.08.2016

__________


«La chimie est partout autour de nous.»

Katharina Fromm, professeure au Département de chimie, RTS La Première, CQFD, 05.08.2016

__________

«Un carré perpétue les distinctions, même dans la mort.»

François-Xavier Amherdt, professeur en théologie pastorale et homilétique, à propos des carrés musulmans dans les cimetières, La Liberté, 05.08.2016

__________


«Il faudra trouver un nouveau contrat social.»

Sergio Rossi, professeur à la Chaire de macroéconomie et d’économie monétaire, à propos de la robotisation des emplois, RTS, 19.30, 02.08.2016

__________

«Cet intérêt académique est dû au fait que l’utilisation de robots se fait de plus en plus sentir dans notre vie quotidienne. Quant à l’attribution d’un statut de ‹personne électronique›, elle est surtout discutée en relation avec des questions de responsabilité civile ou pénale, lorsque l’utilisation d’un robot cause des dommages corporels ou matériels.»

Christina Fountoulakis, professeure à la Chaire de droit civil I, à propos de l’identité des machines, Le Matin, 31.07.2016

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *