Grain de folie ou trait de génie?

Grain de folie ou trait de génie?

Création et handicap psychique ou mental seront au cœur du prochain Café scientifique. Un spécial hors-les-murs proposé à l’occasion du vingtième anniversaire du CREHAM où l’on s’interrogera sur l’art brut, les fonctions de la génie ou de la folie et sur ce qui se passe dans le cerveau d’un artiste. Lavinia Alberi Auber, chercheuse en neurologie, pose les bases de la discussion.

Lavinia Alberi Auber comment définiriez-vous le génie ou la folie?
En tant que chercheuse en neurologie, j’étudie l’esprit en tant que manifestation du cerveau. Je dirais donc qu’il existe une ligne de démarcation très mince entre le génie et la folie. Le philosophe grec Aristote, déjà, et plus tard le poète romain Sénèque ont reconnu qu’il n’y a pas de génie sans folie. Les génies, qui ont un réel impact dans leur domaine, souffrent souvent de symptômes subcliniques, tels que la dépression, ou ont un comportement de type autiste. Ces maladies, dans les meilleurs des cas, n’interfèrent pas avec leur travail, mais sont plutôt la raison sous-jacente de leur créativité et de leur succès ultérieur.
Fait intéressant, la dépression est plus courante dans les arts, prenez Beethoven ou Van Gogh, et la schizophrénie dans les domaines scientifique et technique, à l’image du mathématicien John Nash. Tous ces artistes étaient extrêmement prolifiques et trouvaient le réconfort à leur maladie dans leur travail. Ce sont des exemples, mais chacun de nous peut avoir du génie et un grain de folie.

Est-il possible d’«observer» le génie ou la folie dans le cerveau?
Le génie est mesuré par le QI, qui estime la capacité analytique de l’esprit. D’autres tests psychométriques peuvent être utilisés pour mesurer la dépression et les troubles de type autiste. Il existe également des techniques d’imagerie cérébrale non invasives qui peuvent permettre de mettre en évidence une activité altérée dans certaines zones du cerveau. Par exemple, les hallucinations visuelles et olfactives chez les patients schizophrènes sont causées par une suractivation du cortex visuel ou olfactif.

Si on peut faire des mesures ou des observations, cela signifie-t-il que l’on peut quantifier le génie ou la folie? Autrement dit, peut-on définir où commencent le génie ou la folie?
Le génie et la folie sont mêlés. Avec les outils disponibles, un neurologue ou un neuropsychologue peut identifier une maladie même si le sujet pense qu’il ou elle est parfaitement normal. La question est de savoir si lui annoncer la maladie au patient lui procure un avantage concret, car les médicaments peuvent avoir un impact sur la manifestation du génie.

Est-ce qu’on peut comparer un génie du sport (Federer) à un génie artistique?
Federer n’est pas seulement un génie, il est résilient, concentré, dévoué et doté d’une motivation profonde, mais je ne suis au courant d’aucune maladie cérébrale subclinique qui le concernerait. Cela dit, son activité prolifique en tant que joueur de tennis, à l’âge avancé de 38 ans, témoigne d’une légère obsession pour la perfection, inhérente aux génies. Comme mentionné précédemment, des artistes, comme Van Gogh, ont assoupli leurs contraintes au moment de la créativité.

Est-ce qu’on peut réduire le génie et la folie à une manifestation physique?
Ces deux conditions mentales se manifestent par le comportement et l’activité cognitive et peuvent être mesurées par des tests psychophysiques. Donc, elles ne relèvent pas seulement de la psychologie.

Est-ce que ça se soigne, docteure?
Les médecins doivent toujours trouver le meilleur traitement pour le patient. Prescrire une thérapie préventive et comportementale pour les affections bénignes est généralement plus efficace que les médicaments, qui peuvent avoir des effets secondaires. Ce n’est que si la condition interfère avec l’activité quotidienne du sujet que des médicaments sont prescrits. La stigmatisation anti-folie s’estompe lentement et il est de plus en plus reconnu que notre esprit a de nombreuses facettes, notamment un génie et un grain de folie.

__________

Les Cafés scientifiques de l’Université de Fribourg s’associent au vingtième anniversaire du CREHAM. Cette association, qui promeut la création en situation de handicap,  propose des ateliers et de la visibilité aux artistes. Ce Café spécial, hors-les-murs se déroulera au cœur de l’exposition anniversaire au Café Les Menteurs, sur le site de Bluefactory, à 18h00

U

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Les derniers articles par Farida Khali (tout voir)

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *