MT180 – Rendez-vous à la finale suisse!

MT180 – Rendez-vous à la finale suisse!

Trois minutes pour résumer sa thèse face à un jury et une salle comble: un défi ardu que se sont lancé huit étudiants inventifs et motivés le 29 mars dernier, lors de la finale régionale de Ma thèse en 180 secondes. Trois d’entre eux vous donnent maintenant rendez-vous le 7 juin à l’Aula magna pour la finale suisse.

A 20h00 tapantes, la salle était pleine et le public enthousiaste. Après de nombreuses heures d’entrainement, il était temps pour les onze candidats du concours fribourgeois de monter sur scène. Un sacré moment à partager avec eux en vidéo.

Le jury a eu la difficile tâche d’élire trois vainqueurs, qui ont ainsi gagné leur tickets pour la finale suisse, le 7 juin 2018 à l’Aula Magna de l’Unifr. Le troisième prix à été attribué à Yahia Boutefnouchet du Département d’économie politique de la Faculté des sciences économiques et sociales. Le deuxième prix est revenu  à Philippe Humbert – qui a également obtenu le prix du public – du Département de plurilinguisme et didactique des langues étrangères de la Faculté des lettres et des sciences humaines. La grande gagnante de la soirée, avec le premier prix, est Rafaella Garbin du Département de géosciences de la Faculté des sciences et de médecine.

__________

  • Plus d’infos sur la finale suisse sur le site fribourgeois de Ma thèse en 180 secondes
  • Site suisse de Ma thèse en 180 secondes
  • Vidéo: Christian Doninelli – Unicom Communication & Médias

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *