Cours d’introduction à la bibliothèque et à la recherche documentaire en philosophie

Idéalement, à la fin des études de philosophie les étudiant·e·x·s sont en mesure de faire une recherche sur n'importe quel thème, qui leur fournira une vue d'ensemble de l'état des publications sur ce thème, en comprenant même, quels sont les textes considérés les plus pertinents par les spécialistes de ce domaine. En principe, cette capacité informationnelle est indépendante de la capacité de philosopher et d'analyser les textes philosophiques; mais elle requiert des connaissance sur le fonctionnement de la discipline académique qu’est la philosophie : sur la publication scientifique, ses procédures d'évaluation et un savoir-faire de recherche dans les bases de données.

Il est donc nécessaire d'avoir quelques bases sur les procédures installées en sciences, notamment en sciences humaines, pour évaluer la qualité scientifique d'un texte. Il est impossible d'évaluer soi-même tous les textes en entamant l'analyse des arguments. La philosophie est une entreprise sociale à laquelle de participer il faut apprendre. Il s'agit de connaître les procédures par lesquelles un texte a été évalué (ou pas) par d'autres personnes et institutions. Par exemple un article de revue a peut-être été évalué par des paires ou pas. S'il l'a été, il a été jugé de qualité suffisante pour la publication dans cette revue et cela peut (!!) signifier qu'il vaut la peine d'être lu (selon les besoins contextuels des étudiant·e·x·s). On s'intéresse aussi -pour cette séance- à des questions philosophiques autours de l'évaluation scientifique. Par exemple, l'évaluation par les paires, n'est-elle pas plutôt une manière de perpétuer les opinions biaisés d'une certaine communauté scientifique (qui serait par exemple pas très diverses)? Nous approfondirons ces questions ensemble.