Anita Thomas


photo

   

 anita.thomas@unifr.ch
 +41 26 300 7971
https://orcid.org/0000-0001-6777-3006

  • Acquisition et apprentissage des langues secondes ou étrangères (L2)
  • Didactique du Français langue étrangère/ langue seconde
  • Influence de l’input, input et interaction
  • Itinéraires d’acquisition
  • Plurilinguisme et normes
  • Psycholinguistique, processus cognitifs, priming / amorçage
  • Linguistique de corpus

Professeur-e ordinaire
Département de plurilinguisme et didactique des langues étrangères

MIS 10 bu. 3.15
Av. de Rome 1
1700 Fribourg
MIS 10, 3.15

Biographie

Anita Thomas a passé la première partie de sa vie en Suisse romande où elle a également fait ses premières études (université de Genève). Elle a travaillé pendant près de 10 ans dans le milieu associatif avant de déménager à Lund en Suède, où elle a fait des études de français et de linguistique, puis rédigé une thèse de doctorat sous la direction de Susanne Schlyter. En 2009, elle a soutenu son doctorat en linguistique française à l'université de Lund. Elle a ensuite travaillé comme "senior lecturer" (langue et linguistique française) et collaboré à différents projets de recherche dont celui sur "Age of onset and development of French" et un autre sur "French spoken language in interaction and teaching". En 2012, elle a obtenu une bourse du Birgit Rausing Language Programme qui lui a permis de passer 7 mois au département de linguistique à l'université du Québec à Montréal (Canada). Entre 2014 et 2016, elle a travaillé comme "senior lecturer" en langue et linguistique française à l'université de Dalécarlie/Dalarna, où tout l'enseignement avait lieu en ligne. Depuis le 1er août 2016, elle occupe le poste de professeure ordinaire de français langue étrangère (FLE) à l'université de Fribourg.

Recherche et publications

  • 1. Monographies

    • Thomas, A. (2009), Les apprenants parlent-ils à l’infinitif ? Influence de l’input sur la production des verbes par des apprenants adultes du français.Études romanes de Lund 87, PhD Thesis, University of Lund. ISSN 0347-0822 – ISBN 978-91-978017-2-0 http://lup.lub.lu.se/search/ws/files/5369358/1473802.pdf (reviewed in the Journal of French Language Studies2010, 20:3, p. 347-348)
    • Thomas, A. (2006), Les formes du type je parlE dans l’interlangue d’apprenants du FLE et la fréquence dans l’input, Licentiate Thesis, PERLES, 23, Lund University. ISSN 1400-1810

  • 2. Articles et chapitres de livre

    • Thomas, A., & Ädel, A. (to appear). Input. In N. Tracy-Ventura & M. Paquot (Eds.), The Routledge Handbook of Second Language Acquisition and Corporahttps://www.routledge.com/The-Routledge-Handbook-of-Second-Language-Acquisition-and-Corpora/Tracy-Ventura-Paquot/p/book/9780815352877
    • Waeber, M., Keller-Gerber, A., & Thomas, A. (to appear). Prise de notes collaborative en milieu universitaire : Un défi pour la collaboration, une ressource pour la didactique de l’écrit en classe de FOU. In I. Saddour & C. Gunnarsson-Largy (Éds.), Réflexions sur les usages et les utilisateurs du français : Aspects acquisitionnels et didactiques. Peter Lang, https://www.peterlang.com/view/title/65138?tab=toc&result=5&rskey=lLNCpM
    • Granfeldt, J., Ågren, M. & Thomas, A. (to appear). Le rôle de l’input pour le développement du vocabulaire et de la grammaire en acquisition du français par des enfants monolingues et bilingues
    • Thomas, A. (2020). Didactisation du français ordinaire : Les défis de la variation dans l’enseignement des temps du passé en FLE. In P. Larrivée & F. Lefeuvre (Éds.), La didactisation du français vernaculaire (p. 153‑185). http://www.unicaen.fr/puc/html/articlefc28.html?id_article=1107
    • Lafine, J., & Thomas, A. (2020). La Suisse romande dans les manuels de FLE à l’école obligatoire en Suisse alémanique. Babylonia1/2020, 34‑43. http://babylonia.ch/fileadmin/user_upload/documents/2020-1/07-Lafine-Thomas.pdf
    • Morehed, S., & Thomas, A. (2019). Matériel authentique et développement de la compréhension orale en interaction. Linx. Revue des linguistes de l’université Paris X Nanterre79, Article 79. https://doi.org/10.4000/linx.3514
    • Thomas A. (2017). Le développement des formes dans les contextes de l’infinitif par des apprenants suédophones du français L2. Bulletin suisse de linguistique appliquée105, 113-127. ISSN 1023-2044 https://core.ac.uk/download/pdf/147103756.pdf
    • Thomas A., Granfeldt, J., Jouin-Chardon, E. & Etienne, C. (2016). Conversations authentiques et CECR: compréhension globale d’interactions naturelles par des apprenants de FLE. Cahiers de l’AFLS 20(1). http://afls.net/cahiers/20.1/2-CahiersAFLS20(1)-Thomas_al.pdf ISSN 1756-4476 4
    • Thomas, A. (2016). Syntactic priming in second language corpus data – testing an experimental paradigm in corpus data. In A. Mackey & E. Marsden. Advancing Methodology and Practice. The IRIS Repository of Instruments for Research into Second Languages. New York : Routledge. p.176-194. ISBN : 978-0-415-83364-6.
    • Ågren, M. Granfeldt, J. & Thomas, A. (2014). Combined effects of Age of Onset and Input on the Development of Different Grammatical Structures: A Study of Simultaneous and Successive Bilingual Acquisition of French. Linguistic Approaches to Bilingualism4(4), 462-493.ISSN 1879-9264
    • Thomas, A. (2014). Effet d’amorçage structurel en français langue seconde: une étude de corpus longitudinale. In F. Neveu, P. Blumenthal, L. Hriba, A. Gerstenberg, J: Meienschaefer & S. Prévost (eds), 4e Congrès mondial de linguistique française 2014, p. 1591 – 1605. DOI http://dx.doi.org/10.1051/shsconf/20140801330
    • Thomas, A. (2014). Le rôle de l’aspect lexical et de la fréquence des formes dans l’input sur production des formes du passé par des enfants apprenants du français L2 en début d’acquisition, Canadian Modern Language Review / La Revue canadienne des langues vivantes70(1), 1-27. ISSN0008-4506 (Print); 1710-1131 (Online), DOI 10.3138/cmlr.1636
    • Schlyter, S. & Thomas, A. (2012). “L1 or L2 acquisition? Finiteness in child second language learners (cL2), compared to adult L2 learners (aL2) and young bilingual children (2L1)”, in M. Watorek, S. Benazzo & M. Hickmann (Eds.), Comparative Perspectives to Language Acquisition: A tribute to Clive Perdue, Clevedon, Multilingual Matters, p. 282-302. ISBN9781847696038
    • Thomas, A. (2010). “The influence of lexical aspect and input frequency in the L2 French of adult beginners”, Nordic Journal of Linguistics33(2), 169–196 – ISSN 0332-5865, DOI 10.1017/S0332586510000144
    • Thomas, A. (2008). ”Formes par défaut et fréquence dans l’input en FLE”, in Autour des langues et du language: perspective pluridisciplinaire, ouvrage collectif, Grenoble: Presses Universitaires de Grenoble, p. 249-256. ISBN 978-2-7061-1427-4 
    • Thomas, A. (2006). “Formes du type je parlEen français langue étrangère : input et catégories sémantiques, in M. Olsen & E.H. Swiatek, Actes du XVIe Congrès des Romanistes Scandinaves, online publication: http://rudar.ruc.dk/handle/1800/8473, ISBN 87-7349-684-7
    • Thomas, A. (2005). “Formes ambiguës en –E: input et catégories sémantiques” in J. Granfeldt & S. Schlyter (éd) : Acquisition et production de la morphologie flexionnelle: Actes du “Festival de la morphologie”, mars 2005 à Lund, PERLES, 20, Institut d’Études Romanes, Lund University, Lund, p. 35-50. ISSN 1400-1810

  • 3. Autres publications

    • Thomas, A. (2018). Book Review of: Mystkowska-Wiertelak, A., & Pawlak, M. (2017). Willingness to Communicate in Instructed Second Language Acquisition: Combining a Macro- and Micro-Perspective: Multilingual Matters. Published on the Linguist List 29.2594
    • Thomas, A. (2016). Book Review of: Madlener, K. (2015). Frequency Effects In Instructed Second Language Acquisition. Berlin/Boston: Walter de Gruyter. Published on the Linguist List 27.5255
    • Thomas, A. (2014). Book Review of: D. Ayoun (2013). The Second Language Acquisition of French Tense, Aspect, Mood and Modality. Amsterdam/Philadelphia: John Benjamins Publishing Company, 252 pp. Published in Canadian Modern Language Review / La Revue canadienne des langues vivantes70(3), p. 403-405.