Louis Vuilleumier


Biographie

Titulaire d’un bachelor et d’un master en anthropologie de l’Université de Neuchâtel, je m’intéresse rapidement aux relations de pouvoir, aux mouvements contestataires et à la domination. Mon mémoire de master se penchait sur un projet de gestion des déchets ménagers dans un village sénégalais où j’ai notamment appréhendé les pratiques locales de prévention et d’hygiène. L’itinéraire de l’ordure m’a conduit à questionner les liens entre espace, objet et leur déchéance éventuelle. Les relations qui se tissent entre les individus et leurs déchets mettent en lumière les différentes manières de se présenter soi et sa famille, de construire l’image de la ville que les habitants entendent donner aux visiteurs de passage et éclairent les modalités de gestion de leur environnement. Alliant sociologie politique et ethnographie des techniques, les résultats issus de ce terrain de cinq mois ont été capitalisés et traités en collaboration avec une équipe d’ingénieurs-designers, sous la coordination du laboratoire EDANA, afin d’améliorer l’effectivité et les conditions de travail de l’assainissement urbain.

Parallèlement à mes études, j’expérimente le marché du travail comme intervenant social. J’ai eu l’occasion de travailler pour des institutions qui traitaient de thématiques diverses : travail du sexe, sans-abrisme, traite et exploitation des êtres humains.

En 2019, ma demande de bourse doc.ch est acceptée et me permet de commencer mon doctorat sous la direction de David Bozzini et Janine Dahinden. Mon projet s’intéresse à l’internalisation des contrôles migratoires au sein des régimes de mobilité européens. Je me focalise sur les résistances quotidiennes et les stratégies de contournement de migrants aux statuts administratifs précaires. Mon enquête de terrain se base sur mon propre réseau social à travers, premièrement, mon engagement au sein d’une structure d’hébergement d’urgence et, deuxièmement, d’une mobilisation de squatteur ouvrant des maisons pour les migrants vulnérables. Dans un deuxième temps, je prévois de suivre mes interlocuteurs dans leur déplacement à l’intérieur de l’espace Schengen afin de saisir l’évolution de leur trajectoire.

Recherche et publications

  • Conférence

    Deviant Entrepreneurial Journey of Illegalized Sub-Saharan Migrants Within European Mobility Regimes. March 2021. International Union of Anthropological and Ethnological Sciences 2020 Congress: Coming of Age on Earth - Legacies and Next Generation Anthropology. P21 An Anthropology of Policy: Legacies and Future Challenges. Šibenik (Croatia).

    Appropriating European mobility regimes: Deviant Entrepreneurship, illegalized mobility and local norms. September 2020. NCCR-on the move: Hostile Environments: The history and consequences of deterrence as mobility control. Neuchâtel (Switzerland).

    "I am a free slave": Illegalized migrants' everyday forms of resistance within European mobility regimes. June 2020. 16th European Association of Social Anthropologists Biennal Conference: New anthropological horizons in and beyond Europe. P153 Securitization of mobility within the UK-EU-Schengen area. Lisbon (Portugal).