Prix de la recherche sur l'environnement de l'Université de Fribourg

Le prix vise la promotion de la recherche disciplinaire et interdisciplinaire dans les secteurs des sciences de l'environnement et la durabilité. Seront récompensés les travaux scientifiques innovatifs et d’excellence élaborés par de jeunes chercheuses et chercheurs qui contribuent à une meilleure compréhension des problèmes relatifs à l’environnement et qui ouvrent vers des solutions concrètes.

Prix de la recherche sur l'environnement 2020

La date limite de soumission était le 8 avril.

  • Prix de la recherche sur l’environnement 2020

    Le Prix de la recherche sur l’environnement de l'Université Fribourg est décerné pour la huitième fois. Il est doté de 5'000 francs. 

    Le prix peut-être attribué à une ou plusieurs personnes. Le prix peut être utilisé pour financer des voyages d’étude, des congrès, l’impression de publications ou la recherche prospective. Cependant, il n’est pas nécessaire de soumettre un budget ou un décompte.

  • Candidature

    Déposez votre candidature ici.

    Les points suivants sont à prendre en considération :

    • L’auteur principal travaille ou a travaillé à l’Université de Fribourg resp. est ou était inscrit à l’Université de Fribourg. Des travaux en coopération avec d’autres institutions de recherche privées ou publiques sont admis.
    • Les travaux de qualification (habilitation, doctorat, travail de master, publication) peuvent être soumis au concours jusqu’à deux ans après leur dépôt.
    • Le travail peut être rédigé en langue allemande, française ou anglaise.

    Un dossier complet comprend :

    • Un curriculum vitae de l’auteur principal, ainsi qu’une liste de ses publications et l’accord écrit des co-auteurs
    • Une lettre de motivation (une demi-page maximum)
    • Le travail de recherche (fichier pdf). Si le fichier et trop lourd pour le formulaire de remise, merci d’y ajouter un pdf avec cette information et d'envoyer un lien par e-mail pour le téléchargement du travail de recherche
  • Calendrier
    • Dépôt des travaux : la candidature avec tous les documents nécessaires doit être soumise jusqu’au 8 avril 2020
    • Information: les participantes et participants recevront un accusé de réception. La lauréate / le lauréat sera informé au plus tard début octobre 2020.
    • Remise du prix: la remise du Prix aura lieu le 15 novembre 2020, lors du Dies Academicus de l’Université de Fribourg.
  • Compétences et procédures

    La commission du Prix de la recherche sur l’environnement est compétente pour tous les intérêts afférents à ce prix. Elle définit en particulier les modalités de dépôt et d’évaluation des travaux et les évalue. Pour l’évaluation, elle peut consulter des experts externes. La décision de la commission est définitive et inattaquable. Les participantes et participants acceptent par le dépôt de leurs travaux les conditions de ce concours.

    Composition de la commission du prix

    Président de la commission du Prix : Prof. Ivo Wallimann-Helmer (directeur du University of Fribourg Environmental Sciences and Humanities Institute) 

    Membres : Dr. Dominic Roser (représentant du rectorat), Prof. Tania Ogay (membre du Groupe de coordination des Sciences de l’environnement), Prof. Sven Bacher (membre du Groupe de coordination des Sciences de l’environnement).

    Membres consultatifs : Farida Khali (Service Communication et Médias), Matthias Held (Service Promotion Recherche).

  • Contact

    Secrétariat

    Environmental Sciences and Humanities Institute

    Chemin du Musée 4

    1700 Fribourg

    Tel. 026 300 88 25

    environment@unifr.ch

  • Downloads

Les lauréats et lauréates des éditions précédentes

  • 2018: Basil Oberholzer

    Le Prix de la recherche sur l'environnement de l'Université de Fribourg 2018 a été décerné à Dr. Basil Oberholzer pour sa thèse de doctorat avec le titre "Monetary Policy and Crude Oil: the Impacts of the Financial System on Economic Stability and Environment". Le 15 novembre 2018, le jeune économiste a eu l'honneur de recevoir le Prix des mains de la rectrice Astrid Epiney lors du Dies Academicus.

    Brève description du travail: "This Ph.D. thesis provides an analysis of the relationships between monetary policy and the global crude oil market. It finds that expansive monetary policy causes speculative investment in the oil market giving rise to price volatility and higher oil consumption. Based on the resulting conclusions, a new policy approach is proposed: the oil price targeting system. It is a framework, which establishes financial and economic stability in the oil market while reducing oil consumption. The new policy proposition thus shows how monetary policy can be employed to pave the way out of fossil energy and set the conditions for the mainstreaming of green finance, renewable energies and energy efficiency. Potential criticisms of the oil price targeting system are addressed and taken into account."

  • 2016: Naomi Vouillamoz

    Le Prix en sciences de l’environnement 2016 a été attribué à Naomi Vouillamoz pour sa thèse intitulée «Microseismic characterisation of Fribourg area (Switzerland) by Nanoseismic Monitoring» dans laquelle elle analyse des tremblements de terre très faibles, désignés par le terme de nano-sismicité, dans le Canton de Fribourg, le long d’une zone sismiquement active appelée la Zone Fribourg. En s’appuyant sur des méthodologies innovatrices, elle a su interpréter les données afin d’obtenir une image de la répartition spatiale et de la magnitude des tremblements de terre. Ces résultats ont permis de mieux comprendre le lien avec les structures tectoniques régionales.

    Le Jury souligne que « cette étude constitue un jalon majeur dans nos connaissances sur l’évolution des contraintes dans l’avant-pays des Alpes. Elle servira par ailleurs de base pour les futures études de faisabilité dans le domaine de l’exploration des hydrocarbures ou encore de la géothermie profonde, plus particulièrement dans le Canton de Fribourg ».

    Mme Vouillamoz a réalisé un travail de thèse à la pointe de la recherche et les 6 membres du jury de thèse ont relevé à l’unanimité l’excellence du travail. Elle a démontré par ses qualités scientifiques, mais aussi personnelles et par son enthousiasme qu’elle est une chercheuse talentueuse.

  • 2014: Raphaël Mahaim

    L’Université de Fribourg a décerné le 5e Prix de la recherche sur l’environnement à Raphaël Mahaim pour sa thèse de doctorat intitulée « Le principe de durabilité et l’aménagement du territoire – Le mitage du territoire à l’épreuve du droit: utilisation mesurée du sol, urbanisation et dimensionnement des zones à bâtir ». Avec une approche pluridisciplinaire rigoureuse, l’auteur montre que la durabilité écologique exige l’établissement de mécanismes rigides de protection des ressources naturelles et que l’article 73 de la Constitution fédérale, dans lequel est inscrit le principe de durabilité, contient des éléments normatifs directement applicables. La révision de la loi, entrée en vigueur le 1er mai 2014, va également dans ce sens. Ce prix a été offert par la Société anonyme pour l’incinération des déchets du Canton de Fribourg et de la Broye vaudoise (SAIDEF).

  • 2012: Sandra Daguet

    La lauréate du Prix 2012 et Fribourg sont extrêmement liés. La jeune économiste Sandra Daguet est née à Fribourg et y a fait ses études en Sciences économiques et sociales. Après sa licence en 2005, elle a travaillé à Genève dans un bureau d'étude en économie environnementale et appliquée. En juin 2012, elle a reçu le titre de docteure pour son travail "Environmental Taxes: Institutions, Implementation and the Use of Revenues" à l'Université de Fribourg.

    Le prix, financé par la SAIDEF (Société anonyme pour l'incinération des déchets du canton de Fribourg et de la Broye vaudoise), a été remis solennellement par le recteur Guido Vergauwen le 14 novembre 2012 lors du Dies Academicus.

    Der von SAIDEF (Société anonyme pour l'incinération des déchets du canton de Fribourg et de la Broye vaudoise) zur Verfügung gestellte Preis wurde Sandra Daguet feierlich am 14. November 2012 von Rektor Guido Vergauwen anlässlich des Dies Academicus überreicht.

  • 2010: Anna Lewis und Odile Bruggisser

    La commission pour le Prix de la Recherche sur l'Environnement 2010 de l'Université de Fribourg a décidé de récompenser deux des travaux proposés.

    Anna Lewis: apprentissage global à l'école secondaire. Conception et évaluation d'un concept d'enseignement lié au thème "Tourisme durable". Ce travail de Master est d'une excellente qualité. La commission a récompensé en particulier l'applicabilité et la faisabilité de ce concept d'enseignement.

    Odile Bruggisser: The conservation of spiders in agro-ecosystems: a diversity of approaches. Ce travail est le résultat d'une recherche minutieuse et de haute qualité scientifique. Les résultats sont remarquables et d'intérêt majeur pour la viticulture biologique.

    Odile Bruggisser: The conservation of spiders in agro-ecosystems: a diversity of approaches
    Die Arbeit ist das Resultat wertvoller Forschung, sorgfältig erarbeitet und von hoher Qualität. Die Resultate sind äusserst bemerkenswert und für den biologischen Weinanbau von Bedeutung.

  • 2008: Martine Poffet

    La commission du Prix de la recherche sur l'environnement 2008 a décidé d'attribuer le Prix, financé par le GIF (Groupement industriel du Canton de Fribourg), à Mme Martine Poffet pour sa brillante thèse de doctorat.

    Sa thèse est un excellent exemple de l'importance de la collaboration entre industries et universités, économie et science, et particulièrement  dans le domaine de la protection de l'environnement.

  • 2006: Thomas Spiegelberger

    Décerné pour la première fois en 2006, le Prix fribourgeois de l’environnement a été remis au biologiste Thomas Spiegelberger. Dans sa thèse de doctorat, le scientifique analyse les conséquences des interventions humaines sur les écosystèmes alpins et présente de nouvelles méthodes dans le but de reconstituer la diversité des espèces.

    De l’avis du jury, la thèse de doctorat «Land use, soil nutrient availability on conservation of biodiversity on mountain grassland» de Thomas Spiegelberger constitue une importante contribution à une meilleure compréhension des problèmes environnementaux, respectivement de leur solution. Le jury a particulièrement salué la création réussie de ponts entre la recherche fondamentale et la recherche appliquée. Le Prix de l’environnement a été financé par le Groupement industriel du canton de Fribourg (GIF).