Philosophie: La définition de la personne et ses enjeux éthiques. Cours principal.
T031.0742

Enseignant(s): Schumacher Bernard
Cursus: Master
Type d'enseignement: Cours
ECTS: 3
Langue(s) du cours: Français
Semestre(s): SA-2019

La notion de personne, à laquelle on reconnaît une dignité et des droits inaliénables, fait l’objet d’un renouveau philosophique, tout particulièrement dans le contexte de situations de vulnérabilité. Elle joue un rôle significatif et central éclairant les choix moraux. Ce cours a pour objectif de discuter les sources anthropologiques sous-jacentes à l’actuel débat sociétal, qui sont la plupart du temps posées de manière a priori et dépourvues d’une analyse critique. Une telle lecture des origines de la conception de la personne humaine permet de mieux saisir les enjeux auxquels nous sommes confrontés. En effet, de nombreux philosophes contemporains se réfèrent d’une part à la notion de personne performante développée par John Locke, impliquant la distinction entre être humain et personne, et d’autre part au concept de personne morale développée par Emmanuel Kant. Des invités extérieurs interviendront pour éclairer des points particuliers.


Objectifs

Au terme du semestre, l’étudiant doit être capable de :
- dégager le plan et les idées essentielles d’un texte assez ample ;
- comprendre, assimiler et exposer les matières avec un esprit de synthèse ;
- saisir l’enjeu des questions essentielles ;
- argumenter de façon suivie et cohérente ;
- exprimer sa pensée propre et celle d’autrui avec exactitude et honnêteté intellectuelle;
- porter un jugement critique.


Documentation

La bibliographie sera distribuée au cours.