Informations générales

Le cursus d’études a pour but de fournir aux participants des connaissances pratiques et scientifiques solides en matière de droit des migrations. Au-delà de l’acquisition de compétences juridiques, il confère aux participants les outils nécessaires pour analyser la politique migratoire actuelle de manière critique, en tenant notamment compte des instruments propres aux sciences sociales.

La thématique est traitée dans sept modules complémentaires (dont le contenu est continuellement adapté aux développements actuels) au moyen d’exposés, d’exercices et d’études de cas. En se référant à de nombreux exemples et à des cas concrets, l’enseignement est axé en grande partie sur la pratique. Si cela s'avère nécessaire, un module relatif aux principes généraux du droit sera organisé pour les personnes ne bénéficiant pas d'une formation juridique.

Les intervenants sont des experts nationaux et internationaux provenant des trois universités partenaires, mais également du milieu judiciaire, de l’administration, du barreau et de diverses organisations nationales et internationales. Des travaux de groupes offrent aux participants la possibilité de s’exprimer et de développer leurs idées.

Une participation active est attendue et les participants sont ainsi invités à partager leur expérience. Ils doivent en outre présenter au moins un exposé sur un thème d’actualité et rédiger un travail écrit en fin de formation. En dehors des modules d’enseignement, les participants peuvent enfin compter sur le soutien et l’encadrement des enseignants des trois universités partenaires.

  • Conditions d'admission

    Le programme est ouvert aux personnes ayant accompli une première formation (p.ex. Bachelor, Master ou licence) dans une université ou une haute école reconnue. En règle générale, une expérience professionnelle d’au moins une année dans le domaine des migrations est requise. Les personnes qui ne sont pas au bénéfice d’une formation supérieure peuvent être admises si elles disposent d’une expérience professionnelle et de connaissances théoriques suffisantes.

    L’admission est octroyée de manière individuelle et sur dossier.

    Il est possible de s’inscrire de manière ponctuelle à un ou plusieurs module(s) en tant qu’auditeur/auditrice.

     

  • Durée, crédits ECTS et certificat

    Les Universités de Berne, Neuchâtel et Fribourg (BENEFRI) décernent un Certificate of Advanced Studies en droit des migrations (15 ECTS) aux participants étant parvenu avec succès au terme de la formation.

    Le cursus d’études est constitué de 15 crédits ECTS, calculés conformément au système européen de transfert des crédits (ECTS). Chaque crédit représente une charge de travail de 25 à 30 heures. 11 crédits ECTS sont obtenus durant la préparation et la participation aux modules, ainsi qu’au travers de la présentation d'un exposé. Les 4 crédits ECTS restants sont octroyés au terme de la rédaction du travail final.

    Le programme est constitué de 19 jours de cours répartis en sept modules thématiques, une cérémonie d’ouverture et une cérémonie de clôture. Le cursus complet dure entre 18 et 24 mois.

  • Type de formation et lieux d'enseignement

    Le CAS en droit des migrations est une formation continue suivie en parallèle à une activité professionnelle. Les cours sont généralement organisés les jeudis, vendredis et/ou samedis.

    Les modules proposés en français sont organisés à Fribourg et les modules proposés en allemand ont généralement lieu à Berne.

  • Langues d'enseignement

    L’intégralité du cursus d’études est proposée en français et en allemand. Le travail final peut être réalisé, à choix, en français ou en allemand.

    Certains modules peuvent être suivis dans l'autre langue. De même, il est possible de changer de langue au cours de la formation. Tout changement doit être autorisé par le comité de direction.

  • Coûts

    Les frais de formation sont de 10'900.- CHF et doivent être acquittés en deux versements: la moitié avant le début du cours et l'autre moitié avant la fin du dernier module. Un rabais de CHF 500.- sera accordé à toute personne s'étant inscrite avant le 15 juillet 2019. Les frais incluent les documents de cours et les taxes d’examens. Les frais de logement, de repas et les coûts réservés à l’acquisition d’ouvrages spécifiques sont exclus. Pour la fréquentation, en tant qu'auditrice/auditeur, d'un seul module du programme, les frais s'élèvent à CHF 500.- par jour de cours et doivent être payés avant le début du module.

En collaboration avec