En fin d’année, on trie les graines récoltées durant l’été et l’automne. Une fois séchées, tamisées, triées et étiquetées, elles sont listées l’Index seminum du Jardin botanique. Ce catalogue de graines permet d’échanger des semences avec près de 250 jardins botaniques du monde entier.

Selon les années, les jardiniers de Fribourg récoltent les graines entre 500 et 1000 espèces végétales différentes.