Mobilité

Vous avez envie de poursuivre une partie de vos études dans une autre université? La Faculté des lettres et des sciences humaines propose plusieurs offres pour suivre des cours dans une autre université suisse (mobilité suisse) ou pour partir à l'étranger durant un ou deux semestres (mobilité internationale).

Mobilité en Suisse (BeNeFri et AZUR+)

La plupart de nos domaines d'études participent en effet au réseau de collaboration entre les Universités de Berne, Neuchâtel et Fribourg (BeNeFri). Il est également possible de suivre certains cours dans les Universités de Genève, Lausanne ou Neuchâtel grâce au réseau de coopération Triangle AZUR.

 

Mobilité internationale

Forte de nombreux partenariat en Europe et ailleurs, la Faculté encourage vivement ses étudiant·e·s à participer à un programme d’échange pour s’ouvrir sur les autres et s’enrichir d’expériences uniques.

  • BeNeFri

    BeNeFri 
    C'est le nom de la convention qui réunit les universités de Berne, Neuchâtel et Fribourg. Un réseau qui permet aux étudiant·e·s de suivre des cours ou des séminaires et de passer des examens dans les deux autres universités.

    Davantage de choix

    La palette de cours s'étend du domaine de l'Archéologie à celui de la Slavistique, en passant par ceux des Etudes de l'Europe orientale, des Langues et littératures romanes, du Français, de la Musicologie, de la Philologie classique, ou encore de la Philosophie, des Sciences de l'éducation et des Sciences des religions.

    Modalités

    Les étudiant·e·s:

    • restent soumis aux directives de leur université d'origine.
    • veillent à faire reconnaître par leur université les éventuels travaux et examens passés auprès de l'université partenaire.
  • AZUR+

    Une mobilité partielle est possible entre les Facultés des lettres des Universités de Fribourg, Genève, Lausanne et Neuchâtel. 

  • Mobilité internationale

    Les étudiant·e·s suisses ne peuvent pour l'heure plus prendre part au programme d'échanges européen Erasmus. Instauré au lendemain de la votation du 9 février 2014, le Swiss-European Mobility Programme (SEMP) leur permet toutefois de partir étudier un ou deux semestres à l'étranger. Les participantes et participants restent immatriculés à la Faculté des lettres et des sciences humaines de Fribourg.

    Etudiants OUTgoing:

    Partir en séjour de mobilité implique quelques étapes: choisir une université d'accueil, s'y inscrire, trouver un logement, veiller à faire reconnaître les acquis réalisés dans l'université d'accueil.

    Plus d'informations:

    Service des relations internationales

    Etudiants INcoming:

    Vous souhaitez venir étudier à la Faculté des lettres de Fribourg?

    Plus d'informations:

    Service des relations internationales

Pourquoi partir à l'étranger? 

«Mon semestre à l’Université de Florence m'a permis d'élargir mes connaissances académiques, culturelles et personnelles. J'ai eu la chance de pouvoir profiter d'une riche offre de cours, donnée par plusieurs professeurs. En ce sens, j'ai expérimenté la différence entre les études dans un contexte plus petit et familier comme celui dont nous bénéficions à l'Université de Fribourg avec une réalité beaucoup plus large et hétérogène. Les deux universités ont des avantages et des inconvénients, et c'est là que réside précisément la beauté de la mobilité : la possibilité de connaître plus d'un système.»

 

Alice Di Gloria
Étudiante en Master en langue et littérature italienne

Des bénéfices importants

Un échange universitaire complète non seulement ses connaissances linguistiques, mais permet aussi de sentir le pouls d’une nouvelle culture, de découvrir une autre façon d’apprendre et de concevoir le monde différemment. De plus, selon une étude datant de 2014 de la Commission européenne, les étudiant·e·s partis à l’étranger sont plus curieux, tolérants, confiants, plus à même de décider, de s’organiser ou de résoudre des problèmes.