Archiv für Liturgiewissenschaft

Notre perspective des sciences liturgiques

Étant une activité essentielle de l’Eglise, la liturgie s’est toujours mise de maintes façons au service de l’homme et de la société, hier comme aujourd’hui. Bien que les sciences liturgiques soient avant tout une branche de la théologie, elles ne peuvent ni ne veulent se confiner à des questions purement théologiques. L’ «Archiv für Liturgiewissenschaft» (ALw) s’efforce pour cette raison d’atteindre une large intégration interdisciplinaire des sciences liturgiques. C’est pour cette raison que le «Jahrbuch für Liturgiewissenschaft» que l’Abbaye de Maria Laach a édité de 1921 à 1941 par les soins de Odo Casel, a particulièrement marqué les sciences liturgiques de son empreinte. Depuis son origine, l’ «ALw» s’est engagé à respecter la tradition des Eglises occidentales, mais elles ne peuvent être appréciées à leur juste valeur que dans une portée oecuménique.

Outils de recherche: parution de textes... articles... mélanges... critiques... bibliographies

L’ "ALw" publie des outils de recherche sous la forme de parution de textes, d’articles de presse, de mélanges, de critiques et de bibliographies. Tous ces outils, ainsi que les avis littéraires sont exploités, année après année, sous forme d’indices complexes de personnes et matières.

Avis littéraires... ayant trait aux sciences liturgiques

Les avis littéraires font un rapport sur tous les genres de publications spécialisées : monographies, collections, articles importants de périodiques, littérature non indépendante et autres. En ce qui concerne la littérature d’autres disciplines théologiques ou non-théologiques, ce qui est important pour la recherche des sciences liturgiques est pris pour critère.

 

Organisation

L'"ALw" est aujourd’hui une des revues importantes au plan international dans le domaine de la science liturgique.

Sont membres du comité éditorial: Martin Klöckener (Fribourg), Benedikt Kranemann (Erfurt), Cyprian Krause OSB (Maria Laach/München) und Alexander Zerfass (Salzburg).

Le siège de la rédaction se trouve à l’abbaye allemande de Maria Laach, qui soutient aussi l’entreprise financièrement.