Notre rôle

S'unir

L'Université de Fribourg, l'hôpital fribourgeois (HFR), le réseau fribourgeois de santé mentale (RFSM) ainsi que les cabinets de médecine de famille participants à la formation des étudiant·e·s en master de médecine s'unissent pour agir au niveau de la prévention et proposent des actions concrètes pour promouvoir le respect de l’intégrité de chacun·e notamment concernant le harcèlement moral et sexuel et les discriminations liées au sexe et à l'orientation sexuelle afin de garantir un environnement respectueuxUne charte a été rédigée afin que chaque entité responsable de la formation des étudiant∙e∙s assure un environnement de formation respectueux aux étudiant∙e∙s en médecine de l’Université de Fribourg.

Membres du groupe de travail 
Prénom, nom Fonction Entité
Emmanuelle Lüthi collaboratrice scientifique Institut de médecine de famille, UniFR
Ilire Rrustemi médecin assistante Institut de médecine de famille, UniFR
Muriel Besson cheffe de section Service de l'égalité entre femmes et hommes, UniFR
Isabelle von Büren conseillère en gestion santé RH, Psychologue du personnel et du travail Hôpital fribourgeois, HFR
Nicole Andrey spécialiste opérationnelle Ressources Humaines Réseau fribourgeois de santé mentale, RFSM
Pierre-Yves Rodondi directeur de l’institut de médecine de famille Institut de médecine de famille, UniFR

Informer

Ce site internet permet aux étudiant·e·s de médecine et également aux professionnel·le·s de la santé jouant un rôle formateur de s’informer sur les définitions et les lois cantonales et fédérales en vigueur au sujet du harcèlement sexuel. Une revue de littérature scientifique et de presse permettent également d’explorer l’ampleur de ce phénomène en milieu de stage. Une campagne de prévention est également mise en place, afin de rendre visible la problématique au sein des milieux de formation des étudiant·e·s en master de médecine. L’institut de médecine de famille souhaite également rendre accessibles ces informations aux médecins installé·e·s en cabinet.

Former

Un cours de prévention du harcèlement sexuel et sexisme a lieu en première année de master pour les étudiant·e·s en médecine. Une après-midi est consacrée à rendre attentifs et attentives les étudiant·e·s à ces situations dans leur future pratique (envers les patient·e·s et/ou collègues), à aborder quelques outils pour réagir face à ces situations et informer sur les différentes possibilités qui existent lorsqu’on souhaite en parler ou dénoncer. Ce nouveau cours, récemment mis en place également à l’Université de Lausanne, est évalué de façon structurée.

Accompagner

Nous avons mis en place un formulaire de témoignage anonyme afin de libérer la parole des personnes visées. Les données sont gérées par les membres de l'association CLASH-Fribourg, composée d'étudiant·e·s en médecine. Les membres de l’association vous contacteront, selon votre souhait, pour vous proposer une écoute ainsi qu’une orientation vers les structures professionnelles chargées de vous soutenir. Tous les contacts de confiance sont regroupés sur ce site afin de permettre aux personnes qui le désirent de partager ou/et dénoncer leur vécu.

En collaboration avec