Master

Les études de Master en musicologie proposent un questionnement sur les techniques, les méthodes et les fonctions de la musicologie. Elles permettent d’acquérir des outils analytiques et critiques dans des séminaires de méthode, d’herméneutique et d’analyse musicale.

Les études de Master à Fribourg mettent l’interdisciplinarité au cœur des enseignements. Elles donnent des outils d’analyse spécifiques aux rapports entre musique et texte (séminaire de mise en musique de textes poétiques), entre musique et scène (séminaire de dramaturgie musicale) et entre musique et visuel (cours Musique/Visuel consacrés à la musique de film et à la mise en scène d’opéra).

Des cours thématiques dont les matières sont différentes à tous les semestres offrent un éventail des pratiques, des méthodes et des techniques utilisées en musicologie. Les sujets peuvent porter sur des compositeurs, des périodes, des genres musicaux, des pays, des institution, etc. Suivez ce lien pour avoir un aperçu des cours thématiques des années précédentes.

Notre cursus de Master met un accent particulier sur l’apprentissage tant de l’argumentation scientifique orale et écrite que de la synthèse et de la vulgarisation du savoir. Il vise à développer une vision personnelle basée sur la connaissance des multiples approches méthodologiques et historiographiques de la musicologie contemporaine. Grâce au travail de master, les étudiant·e·s en programme d’études approfondies peuvent mener à bien une recherche personnelle sur un sujet spécifique.

L’enseignement du Département de musicologie peut être enrichi, selon l’accord BeNeFri, par des cours de musicologie donnés en allemand à l’Université de Berne ou des cours d’ethnomusicologie donnés en français à l’Université de Neuchâtel. Un accord avec le Conservatoire de Fribourg permet aussi de compléter sa formation avec des cours collectifs. 

Le Département offre un programme de formation pour l’enseignement pour les écoles de maturité.

Bien que le Département soit bilingue, les cours sont actuellement donnés en français. Les étudiant·e·s peuvent s’exprimer en français ou en allemand durant les cours. Ils peuvent passer leurs examens et rédiger leurs travaux en français, en allemand, en italien ou en anglais.

Pour trouver le programme qui vous correspond : consulter ici les différents plans d’études.

Pour toute question, contactez le conseil aux études.

  • Travaux de master / mémoires de licences soutenus

    2017

    Guillaume Castella, «Les grandes choses de l’Etat sont tombées, les petites seules sont debout»: Une histoire de la dramaturgie musicale de l’opéra italien (1861-1890): Analyse des opéras sur des pièces de Victor Hugo dans les premières années du Royaume d’Italie, dir. Luca Zoppelli

    Giulia Noto, «L’art du théâtre des foules»: Emile Jaques-Dalcroze et La Fête de Juin (Genève, 1914), dir. Luca Zoppelli

    Luc Vallat, Le traitement du rythme dans les chansons à quatre voix de Clément Janequin, dir. Adriano Giardina

    2015

    Rodolfo Zitellini, On the celebration of the Self: The Printing Activities of Maurizio Cazzati, dir. Luca Zoppelli

    2014

    Laure Jacquier, Mille étoiles pour te bercer: Enquête sur la pratique actuelle de la berceuse dans les cantons de Fribourg et du Valais, dir. Luca Zoppelli

    Valentina Pusterla, Carmine Gallone tra cinema e melodramma: La rappresentazione del compositore allo schermo, dir. Delphine Vincent

    Tamara Zehnder Eichhorn, Société des concerts de la ville de Fribourg: Les programmes de musique entre 1913 et 1955 au regard de «La liberté», dir. Luca Zoppelli

    2013

    Dariane Savioz, L’opéra-féerie: Délimitation et analyse d’un sous-genre parisien au début du XIXe siècle, dir. Luca Zoppelli

    Paméla Vuarnoz, Le Violon de Crémone: Romance inédite de Gaetano Donizetti: Etude contextuelle et édition critique, dir. Luca Zoppelli

    2011

    Sébastien Frochaux, Eiffel: Rock obtus, dir. Luca Zoppelli

    Claudia Miller, «En fait, je voile la complexité»: Differenz, Wahrnehmung und Zeit in Gérard Griseys Konzept einer „réalité acoustique“, dir. Luca Zoppelli

    Thierry Raboud, Le concerto pour guitare: Paradoxes d’un genre problématique, dir. Luca Zoppelli

    2010

    Arnaud Chevalley, Le modèle corellien dans les sonates en trio de Georg Philipp Telemann, dir. Luca Zoppelli

    Damien Savoy, Le Missale cisterciense musicum de Johann Evangelist Schreiber (1716-1800), dir. Luca Zoppelli

    2009

    Laura Möckli, Étude d’un manuscrit d’ornementation vocale du XIXe siècle, dir. Luca Zoppelli

    2007

    Lionel Delaloye, Musique et émotions: Réflexions sur les lacunes du débat philosophique contemporain, dir. Luca Zoppelli

    Jean-Michel Pelet, Le compositeur Frank Martin (1890-1974): Quatre pièces brèves: La version soliste de 1933 et l’arrangement orchestral de 1934, dir. Luca Zoppelli

    Michelle Ziegler, „Komponieren heisst, ein Feld bereiten“: Wofgang Mitterers Konzert für Klavier, Orchester und Electronics, dir. Luca Zoppelli

    2006

    René Perler, Richard Wagners Gesangsideal, Friedrich Schmitts „Grosse Gesangschule für Deutschland“ und Julius Heys „Deutscher Gesangs-Unterricht“, dir. Anselm Gerhard

    2005

    Imelda Laeubli-Krapf, Das klassische Konzert in der Erlebnisgesellschaft, dir. Luca Zoppelli

    Beate Schlichenmaier, Francis Poulencs Le travail du peintre im Spannungsfeld zwischen Musik, Text und Bild, dir. Luca Zoppelli

    Pierre Seemani, Le rôle du luth dans la musique arabe, dir. François Seydoux

    Delphine Vincent, Les relations entre opéra et film à l’exemple de Don Giovanni, dir. Luca Zoppelli