Mobilité enseignant

La Suisse ne participera pas au programme Erasmus+ en 2014/2015. La Confédération assure une solution transitoire pour Erasmus+ avec le programme "Swiss European Mobility" (SEM).

Les professeurs de l’université de Fribourg peuvent activement contribuer au développement des relations internationales de l’université.

Ils peuvent initier des accords bilatéraux (accords bilatéraux avec les universités européennes ou conventions avec les universités non européennes) et ainsi

  • renforcer leurs contacts avec leurs collègues des universités partenaires,
  • permettre aux étudiants d’effectuer un échange à l’étranger,
  • permettre aux professeurs d’être eux-mêmes invités dans une université  partenaire.

Il est nécessaire de distinguer si les accords de partenariat se rapportent à une université européenne ou non européenne :

Les partenariats avec des universités européennes sont généralement établis dans le cadre du programme de mobilité Swiss European Mobility (SEM).

Partenariat avec une université européenne

Les partenariats avec des universités européennes sont établis dans le cadre du programme Swiss European Mobility (SEM). Celui-ci offre d’une part aux étudiants la possibilité d’étudier un ou deux semestres dans une université européenne, et permet d’autre part aux professeurs d’établir des partenariats et d’effectuer de courts séjours d’enseignement à l’étranger.

La Confédération suisse offre un soutien financier aux professeurs effectuant un séjour dans une université étrangère, mais également aux professeurs invités par l’université de Fribourg. 

Le point de départ d’un partenariat avec une université européenne est un accord bilatéral entre les universités concernées: Accord européen

La demande de soutien financier pour la mobilité des professeurs entrants et sortants doit être faite avant le 1er octobre pour l’année académique en cours. Le processus pour la mobilité des professeurs a subi de légères modifications: Mobilité des professeurs

  • Accord européen

    Un accord de partenariat (Bilateral Agreement) sert de fondement à la réalisation d’une mobilité de professeur ou d’étudiant. Le  nombre d’étudiants et/ou de professeurs, le niveau exigé pour les étudiants ainsi que la durée du séjour y figurent.

    Un nouvel accord bilatéral est assuré de son succès lorsqu’il se base sur les contacts personnels entre professeurs de deux institutions.

    Conditions
    • Un accord est établi pour une faculté spécifique.
    • Il peut s’agir aussi bien d’une mobilité d’étudiant que de professeur.
    • Le niveau d’études des étudiants concernés sera spécifié (Bachelor, Master et/ou Doctorat)
    • L’aboutissement d’un accord pour une mobilité de professeur ne garantit pas nécessairement son financement. Plus d’informations à ce sujet sur la page concernant la Mobilité des professeurs.
    Marche à suivre
    1. Vérification des accords existants
      Il est nécessaire de vérifier s’il existe déjà un accord de partenariat avec l’université souhaitée dans le domaine spécifié : moteur de recherche.
    2. Contact avec l’Université partenaire 
      Il faut avoir un contact établi avec un ou une collègue de l’Université partenaire souhaitée et proposer de créer un accord de partenariat en vue de la mobilité d’étudiants et/ou de professeurs. 
    3. Formulaire interne UniFr
      Pour que puisse être établi le contrat, le professeur doit envoyer un courriel au SRI(international[at]unifr.ch) contenant les informations suivantes :
    4. Nom de l’université partenaire
    5. Nom et adresse e-mail de la personne de contact concernée
    6. Type de mobilité : d’étudiant ou de professeur
    7. Niveau d’études concerné (Bachelor, Master et/ou Doctorat)
    8. Contrat de partenariat
      Le SRI établit le document contractuel et se charge de le soumettre à l’Université partenaire.  

    9. Information suite à la soumission du document 
      Le SRI  assure le suivi du dossier et maintient le professeur au courant  des éventuelles complications.
    Délais

    Il n'y a pas un délai fixe pour conclure un accord d'échange. Un accord d'échange d'étudiants doit être conclu en octobre pour que les étudiants puissent en profiter l'année académique suivante. 

    Un accord d'échange pour un séjour d'enseignement peut être signé pendant l'année académique actuelle si l'université partenaire est d'accord. 

     

  • Mobilité d'enseignement

    Les enseignants de l’université de Fribourg ont la possibilité, dans le cadre du programme Swiss European Mobility (à la place d'Erasmus), d’effectuer des séjours d’enseignement  dans une université partenaire ou d'accueillir un enseignant d'une université partenaire (Staff Mobility – Teaching assignments abroad ; abrégé STA). Ils peuvent obtenir des soutiens financiers qui, le cas échéant, seront versés par le programme Swiss European Mobility (SEM) financé par la Confédération suisse.

    Conditions pour les mobilités entrantes et sortantes
    • Une mobilité de professeurs doit être spécifiée dans un accord avec une université européenne: nouveaux accords.
    • La durée des séjours d’enseignement est de 2 jours minimum sur place sans compter les jours de voyage et 8 semaines au maximum . 
    • Chaque séjour comprend minimum 8 heures d'enseignement par séjour resp. par semaine si le séjour dure plus longue qu'une semaine. La participation à une conférence n'est pas considéré comme enseignement. 
    • Un programme d'enseignement doit être établi au préalable (voir la marche à suivre)
    • Les professeurs de l’université de Fribourg et les professeurs d'une université partenaire effectuant un séjour à Fribourg peuvent bénéficier d’un soutien financier.
    • Le montant du subside dépend de la durée du séjour d’enseignement et se monte à 170 CHF par jour de travail et de voyage pour chaque pays. Les frais de déplacement (transport public: train, vol, bus, etc. mais sans taxi) pour le voyage d'aller et de retour sont remboursés jusqu'à un montant de CHF 600.
    • Le financement d'une mobilité d'enseignement fait l'objet d'une demande annuelle et n'est donc pas automatique même si elle figure sur l'accord. 
    Marche à suivre d'une mobilité d'enseignement

    Description du déroulement d'une mobilité d'enseignement sortante : Mobilité d'enseignement OUT.

    Description du déroulement d'une mobilité d'enseignement entrante : Mobilité d'enseignement IN

    Formulaires et délais

    Formulaire de demande pour une mobilité sortante 2018/2019

    Formulaire de demande pour une mobilité entrante 2018/2019

    La demande pour une mobilité d'enseignement pendant l'année académique 2018/19 doit être soumise au SRI jusqu’au 1er octobre 2018. Les demandes qui arrivent après cette date peuvent seulement être retenues si le fond budgetaire n'est pas encore épuisé.

  • Autres projets EU

    A côté de la mobilité le programme Erasmus+ présente des possiblitiés de collaboration entre les université européennes: Partenariats stratégiquesAlliances de la connaissanceInitiatives prospectrices.

    Comme la Suisse ne participe plus au programme Erasmus+ dès 2014, les universités suisses ont un accès limité à ces projets. Elles peuvent uniquement participer aux "Partenariats stratégiques" et aux "Alliances de la connaissance". Pour y participer, il y a deux possibilités:

    1) Participer officiellement comme pays partenaires (pays tiers) au projet de l'UE et figurer ainsi dans la demande du projet: 

    • Ces projets sont déposés auprès de l'agence nationale du pays de l'université qui coordonne le projet. Les universités suisses ne peuvent pas figurer comme coordinateur de projet.
    • Délai pour les "Partenariats stratégiques": 21 mars 2018
    • Délai pour les "Alliances de la connaissance": 28 février 2018
    • C'est important que la "plus-value" du partenaire suisse pour le projet soit bien expliquée dans la demande du projet. 
    • Le financement est assuré par des subventions européennes et, en aucun cas, par une aide supplémentaire de la Confédération.
    • Consultez le site suivant pour plus d'informations: lien.

    2) Participer comme partenaires associé avec un financement de la solution transitoire pour Erasmus (Swiss European Mobility Programme):

    • Les institutions suisses peuvent participer à des projets soumis à l’étranger, qui ont franchi l’étape de l’évaluation par l’agence nationale étrangère compétente ou par l’EACEA à Bruxelles.
    • Délai pour les "Partenariats stratégiques": 28 mars 2018
    • Délai pour les "Alliances de la connaissance": 7 mars 2018
    • Les demandes sont à adresser à Movetia, fondation pour l'échange et la mobilité : erasmus@movetia.ch
    • Consultez le site suivant pour plus d'informations : lien.

    S'il vous plait informez nous, si vous participez dans un projet Erasmus+ (international@unifr.ch). Nous vous soutenons volontiers dans vos démarches.

Partenariat avec une université étrangère en dehors de l'UE

Etablir une convention en dehors de l'UE en vue de favoriser la mobilité des étudiants/es.

Cette information s'adresse aux professeurs/es qui souhaitent formaliser des liens avec des collègues à l'étranger (hors UE) et permettre une mobilité à leurs étudiants au cours de leur cursus. Il s'agit d'une mobilité horizontale, c'est-à-dire que l'étudiant/e reste inscrit dans son université d'origine dont il/elle recevra son diplôme. L'objectif est d'acquérir un nombre limité de crédits auprès de l'université partenaire selon un programme approuvé avant son départ.

L'interlocuteur à l'Université de Fribourg pour tous les renseignements concernant les préliminaires, la gestion et le suivi de ces projets est le Service des relations internationales.

Le modèle de document de partenariat en anglais peut être téléchargé. Le contenu de ce document est déjà approuvé par le Rectorat afin d'accélérer la procédure.

A titre d'information général, la gestion des dossiers des candidats/es à la mobilité sont gérés de la même manière que les dossiers des étudiants des autres programmes de mobilité.

Séjour de recherche à Jérusalem: bourses de la Fondation Jean et Blette Nordmann

La Fondation Jean et Bluette Nordmann finance des échanges entre l'Université de Fribourg et l'Université hébraïque de Jérusalem, ouverts à des professeurs, post-doctorants, doctorants et étudiants de niveau Master, toutes facultés confondues.

Créée à Fribourg en 1990, la Fondation a pour but d'apporter son concours à la connaissance et à l'étudie du judaïsme et du christianisme comme religion et culture, contribuer au renforcement du dialogue judéo-crhétien et aux relations israélo-suisses, et développer les échanges scientifiques et institutionnels entre l'Université de Fribourg et l'Université hébraïque de Jérusalem.

Plus d'informations: Descriptif des bourses (en anglais)

Echéance annuelle de postulation: 31 octobre

Université hébraïque de Jérusalem