28.11.2007

Un don exceptionnel de 100 millions de francs en faveur de l'Université de Fribourg


L’industriel fribourgeois Adolphe Merkle crée une fondation dotée de 100 millions de francs afin d’encourager la recherche et l’enseignement à l’Université de Fribourg. Cette donation privée, la plus importante à ce jour en faveur d’une haute école suisse, permettra notamment de mettre sur pied un nouvel institut de recherche dans le domaine des nanomatériaux.

La Fondation Adolphe Merkle a pour vocation de promouvoir le développement de l’Université de Fribourg dans trois de ses domaines stratégiques. Dotée d’un capital de 100 millions de francs, elle consacrera la plus grande partie de ses ressources à renforcer les nanosciences à l’Université de Fribourg par la création d’un nouvel institut de dimension internationale.

Nouvel institut de recherche sur les nanomatériaux
Jouissant d’une forte autonomie, l’Institut Adolphe Merkle (AMI) sera rattaché à la Faculté des sciences de l’Université de Fribourg. Il investira son budget annuel d’environ cinq millions de francs dans la recherche interdisciplinaire sur les nanomatériaux suivant trois axes principaux :
- la recherche fondamentale au niveau international
- la recherche appliquée à plus long terme en collaboration avec l’industrie, qu’elle soit locale, nationale ou internationale
- la réalisation de mandats de recherche à court terme, en particulier pour le compte des petites et moyennes entreprises (PME)
Le nouvel institut AMI permet de renforcer massivement la recherche interdisciplinaire sur les nanomatériaux, domaine de compétence que l’Université de Fribourg développe depuis les années 1980. Il sera constitué de quatre groupes de recherche dirigés par des scientifiques nouvellement engagés avec le statut de professeurs ordinaires à la Faculté des sciences, et entrera en activité début 2008.

La Fondation Adolphe Merkle soutiendra par ailleurs les activités du « Fribourg Center for Nanomaterials » (FriMat), créé en 2006 grâce à une première donation d’Adolphe Merkle, et qui collaborera étroitement avec l’AMI.
Le renforcement des liens entre la recherche de pointe et l’industrie améliorera la compétitivité économique du canton de Fribourg dans un secteur porteur d’avenir, notamment grâce à une forte complémentarité entre l’AMI et l’Ecole d’ingénieurs et d’architectes de Fribourg (EIF).

Nouvelle chaire en management de l’innovation et transfert de technologie
La Fondation Adolphe Merkle investira en outre dans la création d’une nouvelle Chaire en management de l’innovation et transfert de technologie à l’Université de Fribourg. La Fondation souhaite ainsi permettre aux étudiants d’apprendre à gérer le processus d’innovation menant d’une idée à sa réalisation commercialisable.

La Fondation soutiendra encore deux autres projets :
- le nouvel Institut de recherche en plurilinguisme et d’éducation plurilingue, annoncé lors du Dies academicus du 15 novembre 2007, qui combinera les compétences de l’Université et de la Haute école pédagogique de Fribourg;
- l’octroi d’un Prix de l’Université de Fribourg doté de 500'000 francs qui récompensera tous les trois ans une personnalité ou une organisation pour une contribution exceptionnelle dans le domaine scientifique, culturel, social ou économique.

La Fondation Adolphe Merkle permettra ainsi à l’Université de Fribourg de renforcer les points forts existants et de se fixer de nouveaux objectifs ambitieux pour construire son avenir. La place scientifique et économique fribourgeoise en bénéficiera également dans le contexte d’une concurrence nationale et internationale toujours plus vive.

Adolphe Merkle : « Rendre quelque chose à Fribourg »

Né en 1924 à Guin, dans la partie germanophone du canton de Fribourg, Adolphe Merkle a fondé l’entreprise fribourgeoise d’appareils de mesure et de contrôle Vibro-Meter en 1952, et l’a développée pendant plus de quarante ans avant de la revendre à un investisseur suisse au début des années 1990. Docteur honoris causa de l’Université de Fribourg, où il a également obtenu une licence et un doctorat en sciences économiques, il veut aujourd’hui, selon ses propres termes, « rendre quelque chose à Fribourg ». Adolphe Merkle est déjà à l’origine d’une importante donation qui a permis la création du centre FriMat (Fribourg Center for Nanomaterials) et d’une nouvelle Chaire en études européennes à l’Université de Fribourg.


Contacts :
- Informations générales sur le donateur et la fondation Adolphe Merkle et signification de la donation pour Fribourg en tant que canton universitaire et place économique : Isabelle Chassot, présidente du Conseil d’Etat de Fribourg, directrice de l’instruction publique, de la culture et du sport (DICS), tél. 026 305 12 29,
- Impact de la nouvelle Fondation et du nouvel Institut Adolphe Merkle sur l’Université de Fribourg : Guido Vergauwen, recteur de l’Université de Fribourg, tél. 026 300 70 00
- Informations de nature scientifique sur l’Institut Adolphe Merkle : Peter Schurtenberger, professeur au Département de physique de l’Université de Fribourg, directeur du futur Institut Adolphe Merkle, tél.026 300 91 15