Participation et bien-être dans la petite enfance

Une étude qualitative auprès d'enfants de 0 à 6 ans dans le canton de Fribourg

 

Zur deutschsprachigen Version

 

Si vous êtes intéressé à participer, veuillez nous contacter !

participation-enfance@unifr.ch

tel. 026 300 75 60

 

Description du projet  

La participation est l'un des principes de base des droits de l'enfant dans la convention relative aux droits de l'enfant, dans laquelle l'enfant est reconnu comme une entité juridique indépendante. La participation est considérée comme une condition préalable importante pour le développement optimal et la réussite des processus d'apprentissage et d'éducation des enfants et pour leur bien-être. Outre le droit de l'enfant d'avoir accès à des informations appropriées et d'exprimer librement son opinion sur toutes les questions qui le concernent, les sociétés constituées démocratiquement se préoccupent également de faire participer activement les enfants et les jeunes aux affaires publiques et aux processus décisionnels qui les concernent.
Alors que le projet du ZeFF "Partizipation in der frühesten Kindheit. Ein ethnographiebasiertes Praxisprojekt zur Akteurschaft von Kindern in schweizerischen Kindertageseinrichtungen (PINKS)" (participation dans la petite enfance. Un projet pratique basé sur l'ethnographie concernant la participation des enfants dans les crèches suisses) a permis de mieux comprendre les conditions des possibilités de participation dans les crèches en reconstruisant comment les enfants de 0 à 4 ans apparaissent comme des acteurs de la vie de la crèche et comment ils contribuent à façonner et à influencer la vie quotidienne, il existe encore un souhait de recherche dans la perspective des enfants eux-mêmes âgés de 0 à 6 ans : Qu'est-ce qui est important pour eux, que vivent-ils et que pensent-ils, où se sentent-ils impliqués ?
Le projet contribue à combler cette lacune: Elle se rattache à une compréhension large de la participation et la relie à la catégorie centrale du bien-être subjectif des enfants. L'étude porte sur la vie quotidienne des enfants de 0 à 6 ans, leur qualité de vie, leurs besoins et leurs possibilités de participation dans les lieux où ils vivent. L'objectif de l'étude exploratoire est de reconstruire le bien-être subjectif des plus jeunes enfants et leur point de vue sur leurs possibilités de participer et d'intervenir dans les crèches, les écoles (cycle 1), mais aussi à la maison et dans les espaces publics. L'orientation concrète du projet s'appuie sur la stratégie et le plan d'action "Je participe!" du canton de Fribourg, qui comporte trois objectifs : (1) la promotion d'une éducation globale, (2) l'encouragement de la participation et (3) la promotion d'espaces de vie adaptés aux enfants et aux jeunes. Des domaines d'action pour atteindre ces objectifs ont déjà été identifiés. Les recherches actuelles devraient donc s'attacher à revoir les domaines d'action liés à la petite enfance et à les enrichir et, si nécessaire, les compléter sur la base de données qualitatives et avec le point de vue et la voix des jeunes enfants. Les questions globales suivantes peuvent donc être formulées :

  1. Comment se portent les enfants au cours de leurs premières années et qu'est-ce qui est important pour eux ? Quels besoins et quelles restrictions expriment-ils, par exemple, dans le domaine de l'éducation, de l'enseignement et de la conception de leurs espaces de vie ? 

  2. Comment les enfants participent-ils à l'élaboration de leur vie quotidienne - dans quelle mesure leurs besoins sont-ils (ou non) pris en compte ?

  3. Quelle est la compréhension de la participation des enfants et qu'est-ce qui est important pour eux dans ce contexte ? Quelles sont les différences évidentes dans les différents contextes (famille, crèche, système scolaire (cycle 1), espaces publics) ?

Pour atteindre cet objectif, l'étude vise un échantillon des enfants aussi hétérogène que possible, dans lequel différents critères sont pris en compte, tels que le lieu de résidence (milieu urbain et rural), la région linguistique (français, allemand et bilingue) ou la langue de l'enfant (français, allemand, langue étrangère) et les différentes formes de garde des enfants. Le critère de savoir si l'enfant est déjà intégré dans le système scolaire (cycle 1, 4-5 ans), s'il fréquente une garderie externe et de quel type ou s'il reste exclusivement dans le cadre familial est également lié au critère de l'âge de l'enfant. Dans le cadre d'une stratégie d'échantillonnage contrastée, les enfants et leurs parents sont contactés et invités à participer à la fois directement et par l'intermédiaire d'institutions telles que les crèches, les écoles, les bibliothèques, les terrains de jeux, les pédiatres et les centres de puériculture. On veille à ce que les différents enfants soient représentés dans l'échantillon. Grâce à la procédure contrastée et à l'utilisation d'une méthode d'analyse intensive et approfondie (Grounded Theory), douze entretiens seront menés et évalués pour le projet.

Afin d'obtenir un aperçu de ce qui occupe les enfants et de la manière dont ils vivent leur vie quotidienne et leurs possibilités de participation, une méthode d'entretien ouverte est choisie, qui donne aux enfants l'espace nécessaire pour s'exprimer à leur manière et selon leurs souhaits et besoins.
Le service de l'enfance et de la jeunesse (SEJ) et le bureau de promotion des enfants et des jeunes (BPEJ) du canton de Fribourg soutiennent le projet dans le but d'acquérir des connaissances sur la participation même dans la phase importante de la vie et du développement de la petite enfance et de saisir de manière exemplaire le point de vue des plus jeunes enfants.