Participation dans la petite enfance. Un projet pratique d'ethnographie sur les possibilités de décision des enfants dans les crèches suisses (PINKS).

Un changement profond des paradigmes de l'accueil à l'éducation des jeunes enfants dans les crèches s'opère présentement en Suisse. Cette évolution repose sur une conception de l'éducation qui se distingue de l'enseignement scolaire et des évaluations de connaissances. La conception met l'accent sur la création de possibilités d'apprentissage saisies par des enfants de façon autonome pendant leur vie quotidienne. Dans ce contexte le thème de la « participation » et la question de l'arrangement d'un quotidien participatif dans les accueils de jour prennent de plus en plus d'importance. Par contre la base d'informations actuelle sur la participation dans le contexte institutionnel de l'éducation et de l'accueil des jeunes enfants en Suisse et dans l'espace germanophone est très limitée. Les études empiriques examinant la pratique quotidienne de la participation des petits enfants de 0 à 4 ans dans le contexte de l'accueil du jour extra-familial sont très rares. C'est afin de combler cette lacune que le projet PINKS, en cours depuis septembre 2015, a été lancé. Ce projet scientifique combine la recherche et le développement dans la petite enfance avec des questions de la sociologie de l'enfance. Il analyse différentes possibilités de participation pour les enfants entre 0 et 4 ans, dans le contexte du quotidien institutionnel de l'accueil de jour des enfants, à travers des méthodes ethnographiques de terrain. De plus le projet cherche à identifier et inventorier les « bonnes pratiques » novatrices et éprouvées de l'organisation d'un quotidien participatif dans les structures de l'éducation et de l'accueil de jour des jeunes enfants. Les bonnes pratiques seront mises à disposition du personnel éducatif sous forme d'un guide de référence et d'une formation continue.

Période: septembre 2015 – août 2018
Le projet est subventionné par la fondation Mercator Schweiz.