«L’éducation coûte cher? Essayez l’ignorance»

«L’éducation coûte cher? Essayez l’ignorance»

«Stop à la hausse!» Le slogan a résonné hier dans les rues de Fribourg. Une manifestation organisée par l’AGEF a rassemblé étudiants, doctorants, représentants de différents corps universitaires, associations externes et quelques professeurs dans la cour de Miséricorde pour exprimer leur mécontentement face à la hausse des taxes sollicitée par le Rectorat auprès du Conseil d’Etat.

«L’éducation coûte cher? Essayez l’ignorance» pouvait-on lire sur plusieurs banderoles. Plusieurs orateurs ont pris la parole devant le bâtiment du Rectorat pour partager leur désaccord avec la situation actuelle, leur vision d’une société plus égalitaire et pour demander une meilleure accessibilité aux études. Le cortège s’est ensuite dirigé vers la Place de l’Hôtel de Ville.

Alma&Georges a recueilli les impressions de quelques manifestants…

… Et quelques images…

IMG_2447
IMG_2451
IMG_2457
IMG_2458
IMG_2463
IMG_2468
IMG_2471
IMG_2472
IMG_2473
IMG_2476
IMG_2479
IMG_2491
IMG_2501
IMG_2507

__________

  • Interview de la Rectrice, Astrid Epiney sur la hausse des taxes dans Alma&Georges
  • Vidéo: Christian Doninelli et Elisabeth Arnold – Unicom Communication & Médias

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Les derniers articles par Farida Khali (tout voir)

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPrint this pageEmail this to someone

Auteurs

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *