Bienvenue chez vous, Professeur Cantonneau!

Bienvenue chez vous, Professeur Cantonneau!

C’est une bien jolie surprise que nous ont réservée le Jardin botanique, la Ville de Fribourg et la Société Moulinsart SA. Mercredi 22 mai, à l’occasion d’un vernissage ensoleillé et haut en couleurs, Paul Cantonneau, professeur émérite de notre Université et personnage créé par Hergé en 1941 pour son album L’Etoile mystérieuse, a pris ses quartiers au détours d’une allée du Jardin.

Plus de 200 personnes se sont pressées mercredi soir au Jardin botanique de l’Université de Fribourg, afin de célébrer dignement l’arrivée du plus fribourgeois des personnages de Tintin.

Michel Bareau, directeur artistique des Editions Moulinsart
Alain Müller, Madeleine Siffert et Annick Monnod
Jean Steinauer
Jean Rime, chargé de cours à l'Unifr
Gregor Kozlowski, curateur du Jardin botanique
Astrid Epiney, rectrice de l'Unifr
Thierry Steiert, syndic de la Ville de Fribourg
Annick Monnod, responsable de communcication du Jardin botanique

Quel honneur de découvrir parmi la foule attentive au discours, la digne fille du Professeur Cantonneau! Impatiente de retrouver son cher papa, elle a entraîné les tintinophiles à la découverte de la pièce de résistance de la soirée.

La comédienne Anne Jenny incarnait Astrid Cantonneau, la fille du professeur
Astrid Epiney, rectrice de l'Unifr, et Thierry Steiert, syndic de la Ville de Fribourg, ont coupé le ruban.

La nouvelle stèle du Professeur Paul Cantonneau a été découpée au laser dans un plaque d’acier corten. La silhouette d’1,80 m de hauteur reprend fidèlement le dessin d’Hergé, qui a créé le personnage de Paul Cantonneau en 1941 dans L’Etoile mystérieuse. Premier protagoniste suisse des «Aventures de Tintin et Milou», ce personnage de fiction, professeur à l’Université de Fribourg, s’est peu à peu hissé au rang de légende dans le cœur des Fribourgeois. L’initiative de cette réalisation revient à la Ville de Fribourg, avec la complicité de Moulinsart SA (qui administre les droits de l’œuvre d’Hergé); la stèle a été conçue par Michel Bareau, directeur artistique des Editions Moulinsart, et Andy Jacobs, designer à Bruxelles. Après son dévoilement, chacun en a profité pour se laisser tirer le portrait avec le célèbre professeur.

Thierry Steiert, Michel Bareau, Astrid Epiney et Andy Jacobs
Andy Jacobs, Michel Bareau et Gregor Kozlowski

Une exposition éphémère sur Tintin, Hergé et les scientifiques accompagne le dévoilement de cette stèle. «Sept jours sur les traces de Tintin et Milou» est à voir jusqu’au 28 mai au Pavillon vert du Jardin botanique, tous les jours de 8h00 à 18h00 (ouvert jusqu’à minuit samedi soir 25 mai, à l‘occasion de la Nuit des Musées).

Comme dans un autre classique de la bande dessinée, une grande aventure ne se termine jamais sans un joli banquet… Mais ce soir, pas de sangliers. Histoire belge oblige, se sont la bière belge et les frites qui se sont imposées!

__________

  • Reportage photos: © Stéphane Schmutz / STEMUTZ.COM
  • Communiqué de presse du vernissage
  • Site du Jardin botanique
  • Interview de Jean Rime, chargé de cours à l’Unifr au sujet de Paul Cantonneau
Michel Barre

Farida Khali

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.