Nos bibliothèques entre les lignes
Concept of training. Wooden bookshelf full of books in form of woman head on a bricks background. Science about human. Psychology. A human have more knowledge.

Nos bibliothèques entre les lignes

Pas d’études, ni de recherches, sans bibliothèques. Régulièrement, les bibliothécaires de l’Université de Fribourg partageront, tout au long de l’année, le regard qu’ils posent sur leur bibliothèque. Ce mois-ci, Anastasia Abdelmalik nous raconte la Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale.

Je m’appelle Anastasia Abdelmalik et je suis aide-bibliothécaire au service de la Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale (EOC), où je travaille déjà depuis 5 ans.

Ma bibliothèque
La Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale possède une collection d’ouvrages abordant les sujets suivants: la littérature et la culture slaves (surtout la Russie et la Pologne), l’histoire et la philosophie des pays de l’Europe orientale, ainsi que des manuels d’apprentissage des langues slaves. La bibliothèque EOC a déménagé dans ses locaux actuels en 2015. Ce déménagement nous a apporté un bel espace à proximité du site universitaire de Miséricorde et de la BCU centrale. Nous avons une belle salle de lecture, avec des places de travail et dont  l’ambiance est très agréable. En outre, nos lecteurs peuvent utiliser la salle de conférence, que ce soit pour une pause-café ou encore une brown bag lunch, où les étudiant·e·s se rassemblent et parlent de leur parcours d’études en lien avec la slavistique ou l’Europe orientale. Une étudiante en Bachelor nous a confié  que certain·e·s étudiant·e·s en slavistique nomment notre bibliothèque «la maison».

rpt

Mon travail au jour le jour
Actuellement, je suis aide-bibliothécaire et mes activités quotidiennes sont très variées: j’accueille les lecteurs, je m’occupe de la commande et de l’enregistrement de nouvelles acquisitions, de la préparation des ouvrages pour la reliure, du traitement des dons etc.

Ma tâche professionnelle préférée est le pré-catalogage des livres pour la commande. Il me paraît bien intéressant de formaliser les descriptions des livres et de les rendre conforme au catalogue électronique. J’aime également participer à la préparation des expositions thématiques au sujet de l’Europe orientale et centrale. Notre dernière exposition en date est consacrée aux affiches soviétiques: elles ont été un instrument de pouvoir et disposent d’une esthétique bien connue qui leur est typique.

Ma place du travail se trouve juste en face de l’entrée de la bibliothèque et je vois les lecteurs qui arrivent. De l’autre côté, je vois une plante que c’est un plaisir d’observer depuis l’hiver passé. D’ailleurs, nous avons plusieurs plantes vertes qui rendent l’ambiance très agréable et vivante.


Deux ouvrages particuliers de ma bibliothèque

L’ouvrage le plus ancien de la Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale est daté de 1565 et provient Pologne. Il porte le titre suivant: Apocalypsis: to iest dziwna spráwá skrytych táiemnic Páńskich, ktore Janowi swiętemu, gdy był wygnan prze wyznánie wiáry swiętey ná wysep kthory zwano Patmos, przez widzenia y przez anyoły rozlicżnie zwiástowáne były. C’est une expérience remarquable de pouvoir tenir dans ses mains et consulte un e livre qui compte déjà plusieurs siècles!

IMG_20191218_150605_1
IMG_20191218_145312

 

Mon coup de cœur est un livre assez récent qui s’appelle Istorija staroj kvartiry (Alexandra Litvina, Ania Desnitskaïa, L’appartement: un siècle d’histoire russe). Il nous raconte l’histoire de l’appartement typique russe – soviétique au XXe siècle – ainsi que de la vie quotidienne de ses habitants. Bien illustré, il nous montre les changements qui se sont produits durant la XXe siècle et aborde les thèmes du quotidien de l’époque: les repas, les habits, les jouets d’enfant etc.

IMG_20191216_124834
IMG_20191216_124811
IMG_20191216_124727

Mon anecdote
Comme la Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale se trouve dans le même bâtiment que la Bibliothèque des langues étrangères et du plurilinguisme, je vois très souvent des lecteurs qui arrivent chez nous en pensant qu’ils sont dans l’autre bibliothèque. En voyant un nouveau lecteur j’essaie de déterminer s’il est vraiment notre «client» ou s’il est venu ici par erreur. Dans 90% des cas je «gagne».

__________

  • Site de la Bibliothèque de l’Europe orientale et centrale (EOC)
  • Portail des bibliothèques de l’Université de Fribourg

Author

Exerce d’abord sa plume sur des pages culturelles et pédagogiques, puis revient à l’Unifr où elle avait déjà obtenu son Master en Lettres. Rédactrice en chef d’Alma & Georges, elle profite de ses heures de travail pour pratiquer trois de ses marottes: écrire, rencontrer des passionnés et partager leurs histoires.

Schreibe einen Kommentar

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind mit * markiert.